Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : des policiers traduits en justice pour le meurtre d'un conducteur de moto

Ouganda : des policiers traduits en justice pour le meurtre d'un conducteur de moto

Ouganda

Quatre policiers ougandais ont été arrêtés mercredi, rapportent les autorités. Ils sont accusés de meurtre, de complot et de faute professionnelle pour avoir abattu un motard.

Ces policiers sont inculpés pour avoir supprimé la vie à Ssebulime Ronald, un motocycliste soupçonné d’être un élément criminel – qualifié par la police de « personne dangereuse ».

Le motard a été abattu dimanche 24 mars 2019 par une équipe de policiers qui l’a poursuivi ainsi qu’un co-automobiliste.

Les médias locaux ont largement rapporté qu’il y avait eu une tentative d’assassinat contre le ministre avec une déclaration de la police à l‘époque confirmant ladite tentative sur la base des faits disponibles.

« Plusieurs coups de feu ont été tirés dans leur direction pour les amener à se rendre, mais tous en vain. Sebbulime Ronald, un résident du village de Nakabugo, de la paroisse de Nakabugo, du sous-comté de Pakiso et du comté de Busiro dans le district de Wakiso a été tué par balle », a déclaré la police dans un tweet.

« Nous regrettons que notre communiqué de presse initial du dimanche 24 mars 2019, entourant l’enthousiasme provoqué par les menaces de l’honorable Idah Nantaba, ne soit pas tout à fait exact », a déclaré la première ligne du communiqué de police actualisé.

« Nous exprimons une nouvelle fois nos condoléances à la famille de Ssebulime Ronald, qui a été abattu par notre officier. La cause de sa mort était due à une hémorragie à la suite de blessures par balle. « La police ne tolère aucun acte de nature extrajudiciaire, ce qui explique pourquoi nous tenons les suspects pour responsables de la mort de Ronald Ssebulime ».

Ils ont remercié les habitants et les médias d’avoir coopéré pour établir les faits réels de l’affaire.

Voir plus