Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

RDC : le tourisme reprend dans les Virunga après dix mois de fermeture du parc pour insécurité

RDC : le tourisme reprend dans les Virunga après dix mois de fermeture du parc pour insécurité

République démocratique du Congo

Fermé depuis dix mois à cause de l’insécurité imputable à des groupes armés qui écument la région, le parc national des Virunga dans le Nord-Kivu à l’est de la RDC est de nouveau ouvert aux activistes touristiques.

Revoici les Virunga avec tout leur charme et leur splendeur. Le parc est de nouveau ouvert aux activités touristiques, annoncent les responsables. Et les premiers touristes sont déjà sur les lieux depuis vendredi pour visiter les légendaires gorilles des montagnes.


Gorilles des montagnes

« Nous organisons les convois pour les accompagner jusqu’à destination, soit pour la direction du volcan Nyiragongo soit pour la visite des gorilles dans le secteur Mikeno qui n’est pas à plus de 35 Km de Goma. C’est nous qui organisons la sécurité des convois de différents touristes selon les jours programmés. C’est une garantie que nous donnons déjà aux touristes », se félicite Olivier Mukisya, chargé de communication de l‘établissement cité par des médias locaux.

Le parc a été fermé en mai dernier à cause de l’insécurité qui prenait de l’ampleur. Le 9 avril, cinq gardes et un chauffeur avaient été tués par des assaillants. Le conservateur du parc, Emmanuel De Merode avait été obligé de prononcer sa fermeture. « Il est très clair que la région des Virunga est profondément affectée par l’insécurité et que ce sera encore le cas pour un bon bout de temps », déclarait l’anthropologue belge qui avait lui-même échappé à une attaque en 2014.

176 éco-gardes tués depuis 2014

Et depuis son classement au patrimoine mondial de l’Unesco en 1994, le parc est souvent fermé du fait des attaques de groupes armés nés pour la plupart du chaos déclenché dans la zone des grands lacs après la guerre civile au Rwanda en 1994.

Mais bien qu’ayant accueilli plus de 17 000 visiteurs depuis sa réouverture en 2014, Virunga a perdu plus de 176 rangers, assassinés par ces desperados entre autres pour le trafic illicite des produits fauniques et du bois.

Créé en 1925, le parc des Virunga est la plus ancienne aire protégée d’Afrique. Étendu sur une superficie de 790.000 hectares, le parc abrite de nombreuses espèces fauniques dont les gorilles des montagnes et les okapis. Les activités touristiques génèrent un bénéfice annuel de plus de 5 millions de dollars.

La réouverture du parc s’annonce donc comme une bonne nouvelle pour les agents et même les populations riveraines.

>>> LIRE AUSSI : RDC: Le parc des Virunga restera fermé jusqu‘à l’an prochain
>>> LIRE AUSSI : RDC : des chiens pour traquer les braconniers
Voir plus