Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Afrique du Sud : à la rencontre de Mbongeni, un plasticien hors pair

Afrique du Sud

Mbongeni Buthelezi utilise cette forme d’art pour sensibiliser sur l’importance du recyclage et de la sauvegarde de l’environnement. Il combine sa passion et son amour pour le recyclage et crée une forme d’art complètement atypique.

“Pour décrire simplement mon travail, c’est un collage de plastique, j’utilise le plastique comme une forme de peinture dans mon travail sans le faire fondre, je le ramollis et je le colle sur un autre type de plastique pour travailler. Mais ne pas changer la forme en une solution différente”

Ce style de chauffage des plastiques colorés pour créer des portraits est unique. Chaque œuvre peut contenir jusqu‘à 5 000 plastiques. Une technique non encore explorée auparavant.

“C’est extrêmement difficile, c’est pourquoi il m’a fallu 26 ans pour arriver au niveau où je suis maintenant.J’ai commencé à expérimenter ce travail avec le plastique en 1991, quand les choses n‘étaient pas si faciles pour moi, accéder aux matériaux, aux peintures à l’huile et les aquarelles, alors le plus simple était de me promener et d’utiliser ce que je trouvais”

Selon des chiffres, il y aurait environs huit millions de tonnes de déchets plastiques dans la mer. Comme pour joindre sa voix à cette lutte, contre la montée de la marée et la pollution,Mbongeni, peint espère se faire entendre par le message qu’il véhicule à travers ses réalisations

“Ce n’est que ma contribution : au lieu de laisser les plastiques voler partout, le mieux que je puisse faire est de les rassembler et de m’assurer que j’en crée quelque chose, nous avons tous besoin d’un environnement qui soit propice À nous tous”

Dans sa récente exposition intitulée, Suger Tax, Mbongeni Buthelezi a utilisé des bouteilles de soda en plastique pour éveiller les consciences sur les dangers de santé liée à une consommation excessive des boissons gazeuse.

“L’idée de l’exposition n‘était pas de critiquer qui que ce soit, mais d’ouvrir un dialogue.” Si Sugar n’est pas proprement lié à l’environnement, ce sont deux choses dangereuses. Peut-être que nous devons commencer à parler de Taxer le sucre ou la meilleure façon de faire ce qui est mauvais, ou ce qui peut être fait pour que les gens soient conscients de ce qui est trop”

Cette forme d’art inexplorée a rapidement attiré l’attention des galeries et des critiques d’art à travers le pays. Sur le plan international aussi, Mbongeni a exposé ses œuvres d’art uniques qui ornent de nombreuses collections privées et publiques.

Stand Up
Les efforts de Buthelezi pour explorer l’art à travers les plastiques ont non seulement contribué à son originalité, mais ont eu un impact positif à long terme sur l’environnement grâce à l’ utilisation de matériaux recyclés.

Les nouvelles créations de Mbongeni intitulées « Capturé» inclut l’utilisation de clôtures, de portes, de serrures et de plastique, décrivant comment les Sud-Africains doivent faire des choix pour améliorer leur futur et leur quotidien. Comme l’art vous l’enseigne, il soutient que son travail est ouvert à différentes interprétations.

Voir plus