Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : 1 Américain et 6 Canadiens parmi les victimes

Burkina Faso : 1 Américain et 6 Canadiens parmi les victimes

Burkina Faso

<h4>Alors que le choc est encore perceptible sur les visages après l’attaque terroriste, le bilan des victimes par nationalité est égrainé au compte-gouttes.</h4> <p>Si le président Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré s’est limité à déclarer qu’il y a eu 29 morts de 18 nationalités, et une trentaine de blessés, les pays dont les ressortissants ont été touchés par ce ‘‘déluge de feu’‘ ont immédiatement traduit leur compassion aux familles de ceux-ci.</p> <p>C’est le cas de l’Américain, Michael James Riddering qui a été identifié par le département d’Etat américain. Le porte-parole, John Kirby du départment d’Etat n’a pas fourni d’informations supplémentaires sur cette victime dans un communiqué qu’il a émis ce samedi par email.</p> <p>Il a par ailleurs ajouté que l’ambassade des Etats-Unis est en contact avec les autorités locales pour assister les citoyens américains se trouvant sur le sol burkinabé.</p> <p>De son côté le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé ce même samedi avoir perdu six de ses ressortissants dans cette attaque “lâche et gratuite’‘.</p> <p>En outre, il a confié que les six Canadiens n’ont pas encore été identifiés. Mais le gouvernement québécois a confirmé que les six victimes viennent de la province française.</p> <p>Une source gouvernementale burkinabé qui a préféré garder l’anonymat a déclaré à Reuters que les six Canadiens étaient des humanitaires qui travaillaient dans le pays.</p> <p>Justin Trudeau a présenté ses ‘‘condoléances les plus profondes’‘ aux familles, amis et collègues des victimes. Il a ajouté que son gouvernement ‘‘accorde toute l’assistance nécessaire’‘ aux autorités burkinabé dans l’enquête sur ce ‘‘terrible crime’‘.</p> <p>Le président burkinabé a adressé un message de compassion à la nation et aux différentes nationalités éplorées sur la télévision nationale ce samedi.</p>

Rien ne peut justifier cet acte lâche et gratuit.

Voir plus