Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Le plasturgiste ivoirien Plastica rachète le groupe français Guerin

Le plasturgiste ivoirien Plastica rachète le groupe français Guerin
Photo d'illustration : du plastique   -  
Copyright © africanews
FRANK PERRY/AFP -

France

Le groupe industriel ivoirien Plastica a annoncé lundi l'acquisition du plasturgiste français Guérin, basé à Sainte-Sigolène (Haute-Loire), au sein du bassin industriel qui concentre 40% de la fabrication française de films plastiques.

Il y a deux ans, Plastica avait déjà repris le fabricant de film plastique SES, situé dans le même bassin industriel français.

"Le rachat du groupe familial Guérin, qui réalise un chiffre d'affaires de 60 millions avec les 150 salariés de ses trois usines de la Haute-Loire et de l'Ardèche, porte à près de 150 millions d'euros celui de Plastica, qui compte près de 2 000 salariés en Côte d'Ivoire et au Togo", a déclaré à l’AFP Joël Cadier, dirigeant de la banque d'affaires KeysFinance Partners, qui a accompagné l'acquéreur dans l'opération conclue jeudi dernier.

Principal industriel ivoirien implanté en France, ce plasturgiste basé à Abidjan a été créé en 1999 par le père de l'actuel propriétaire et dirigeant, Abbas Badreddine, originaire du Liban.

Ses activités africaines dans l'industrie plastique concernent l'extrusion et la co-extrusion (films et emballages), l'injection (articles de jardin, divers contenants), et les sacs et toiles en raphia fabriqués à partir de polypropylène.

En mars 2020, Plastica avait repris la société SES, de Saint-Pal-de-Mons (Haute-Loire), alors en redressement judiciaire.

Outre des sacs de transport pour prélèvements biologiques, cette entreprise, rebaptisée Plastica France, produit des sacs à ouverture soluble pour la collecte, le transport et le lavage sécurisé du linge contaminé.

Le groupe Plastica vient par ailleurs de faire l'acquisition d'un terrain de trois hectares à Sainte-Sigolène pour y implanter des activités logistiques, ainsi qu'une unité de recyclage de plastique usagé dont la création était jusqu'alors prévue en Espagne, a précisé Joël Cadier.

Voir plus