Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : l'école plombée par Ebola à Mubende

Des membres du personnel médical ougandais à l'hôpital régional de référence de Mubende, en Ouganda, le 24 septembre 2022.   -  
Copyright © africanews
BADRU KATUMBA/AFP or licensors -

Ouganda

La recrudescence des cas de la fièvre hémorragique Ebola dans le district de Mubende, en Ouganda, compromet sérieusement le déroulement du dernier trimestre scolaire. Face à l'ampleur de la maladie, des élèves de la localité en rangé leurs cartables. La crainte de contamination faisant foi.

 Ambiance inhabituelle dans l’enceinte de  l’école primaire de l'Église catholique de Madudu en Ouganda. Le calme des lieux en cette période de classe inquiète.  Les élèves manquent à l’appel. Face à l’augmentation du nombre de décès attribués à Ebola dans ce sous-comté présenté comme l’épicentre de la maladie, des parents choisissent de garder leurs enfants à la maison.

"Le nombre d’inscrits dans cette école est de 692 élèves, maintenant nous n'en avons que 16, c'est à cause d'Ebola. Les parents craignent que leurs élèves soient affectés par cette maladie, on peut dire que c'est une pandémie.", regrette Robert Kasirye, directeur adjoint de l'école primaire Mubende Church of Uganda.

Pourtant, les responsables de l’école disent avoir pris des mesures pour lutter contre la propagation de la fièvre hémorragique. Pas encore suffisant pour rassurer les familles.

"Nous les avons sensibilisés et leur avons montré certains des matériaux, qui étaient à notre disposition, mais ils ont toujours cette peur suite au nombre de décès d’enfants et de personnes âgées.’’, explique David Ssali, enseignant, école primaire Madudu CoU

Cette situation ne joue pas en faveur des élèves de Mubende qui affrontent sous peu, les examens de fin d'année dont le calendrier concerne l'ensemble du pays. Les autorités tirent la sonnette d'alarme alors que la date de ces évaluations avancent à grands pas. 

"Le programme scolaire dans tout le pays est unique ; les autres écoles fonctionnent. C'est le dernier trimestre de l'année. Ils vont tous passer leurs examens, ils ne vont pas programmer une session pour Mubende, les examens auront lieu en même temps. Je voudrais donc proposer et faire appel à nos enseignants et à nos dirigeants pour qu'ils voient que nous devons simplement renforcer les mesures, voir que les gens ne sont pas en contact direct les uns avec les autres, mais les classes et les écoles doivent fonctionner.", avertit Rosemary Byabashaija, responsable de la Task Force Ebola du district de Mubende.

Le 20 septembre, l'Ouganda a annoncé la dernière flambée du virus Ebola dans le district de Mubende. Depuis lors, le pays a enregistré plus de 35 cas positifs, avec de nombreux décès non comptabilisés.

Voir plus