Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Égypte : première Aïd al-Adha post-pandémie de Covid-19

Des musulmans égyptiens distribuant des ballons après la prière du matin de l'Aïd , devant la mosquée al-Sedik, dans la banlieue nord-est de la capit   -  
Copyright © africanews
KHALED DESOUKI/AFP or licensors -

Egypte

Les égyptiens ont pris d’assaut la mosquée Mohandseen au Caire en Egypte. Signe de la célébration samedi de la fête du sacrifice dans le pays dans son format traditionnel.

Les fidèles profitaient de l’assouplissement des mesures contre le coronavirus. Hommes et femmes : ils ont donc accompli leurs rituelles de l’Aïd comme pendant la période pré-coronavirus. Pas facile donc de faire l’économie de dissimuler sa satisfaction.

"L'Aïd est formidable et les gens participe à la prière, et le coronavirus s'est calmé et il n'y a pas de masques, bonne santé à vous et chaque année." ; explique Ahmad Mohamed ; habitant de la capitale égyptienne. Sa compatriote Sahar Mohamed abonde dans le même sens. "Je me sens très heureuse que tous ces gens soient venus prier, chaque année le nombre de personnes augmente, et les gens s’acceptent mutuellement."

Un vivre-ensemble nécessaire en cette journée spéciale. La fête annuelle du sacrifice, commémore ce que les musulmans croient être la volonté du prophète Abraham de sacrifier son fils pour tester sa foi. Pour imiter leur prophète ; les musulmans abattent traditionnellement des moutons et des bovins, dont ils partagent la viande avec les nécessiteux, amis et parents.

Voir plus