Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : l'école Freedom promeut l'afrocentrisme dans son cursus

Kenya; Nakuru.   -  
Copyright © africanews
AP Photo -

Kenya

Redonner à l'Afrique une place plus importante dans l'éducation c'est le défi que l'école Freedom située à Nakuru dans l'ouest du Kenya tente de relever.

À l'école Freedom : la culture, la langue maternelle et les tenues africaines sont au cœur du programme d'éducation dénommé Afrocentrisme. Dans l'école, les élèves apprennent leurs langues maternelles respectives et un dialecte local alternatif. Par exemple, un enfant de la tribu des Kikuyus recevra un enseignement en Luo. On leur apprend également leur histoire, d'où ils viennent, qui ils sont et de quels clans ils sont originaires. Avec cet enseignement spécifique, les enfants ont de meilleurs résultats selon le co-fondateur Oku Kanayo.

"Grâce à notre programme de mentorat, nous avons réalisé que les enfants ne font qu'étudier les maths et l'anglais sans réelle identité. Alors nous avons décidé d'enseigner à ces enfants leur identité qui s'appuie sur le programme afrocentrique, qui est le programme de la liberté. Et quand nous avons commencé à faire cela, nous avons vu une sérieuse transformation. La majorité de ces enfants a commencé avoir d'excellents résultats." Fondée en janvier 2018, cette école, culturellement attachée à la valorisation de l'Afrique et son histoire compte désormais plus de 300 élèves, âgés de 5 à 14 ans. Avec sa différence, elle veut briser les codes éducationnels laissés par la colonisation.

La raison pour laquelle nous valorisons notre langue maternelle, nos couleurs et nos tissus africains, nos tenues africaines, c'est parce que c'est ce que nous sommes. Notre culture est porte notre cœur, notre âme, notre esprit, notre essence explique Utheri Kanayo, directrice et cofondatrice de l'établissement.

Cette école est unique en ce sens qu'elle permet aux élèves d'utiliser leurs noms traditionnels tout en s'habillant avec leurs vêtements africains traditionnels. Ce qui n'est pas courant dans la plupart des pays africains, où la majorité d'entre eux ont adopté les uniformes scolaires portés en Occident. Les enfants sont autorisés à s'habiller en fonction de la tribu dont ils sont issus. Cette école est une école centrée sur l'Afrique, elle essaie de changer la mentalité africaine et de faire en sorte que les Africains s'aiment eux-mêmes, sachent qui ils sont, et soient simplement fiers et prêts à embrasser leur culture. Mais dans mon autre école, il était très difficile pour quelqu'un d'être appelé par son nom africain parce que les gens pensaient que les noms africains n'avaient pas de valeur ajoute Otieno Toby, un élève massaï.

Les fondateurs de cette école espèrent que leur exemple sera adopté à l’échelle nationale, voire continentale, avec l'objectif de former des Africains qui promeuvent leur africanité.

Voir plus