Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Contre les délestages, l'Afrique du Sud mise sur les énergies renouvelables

Une vue aérienne du barrage d'Inanda à Durban, le 15 octobre 2021.   -  
Copyright © africanews
GUILLEM SARTORIO/AFP or licensors -

Afrique du Sud

Avec le charbon qui lui fournit 80 % de son électricité, l'Afrique du Sud, la nation la plus industrialisée du continent, mise sur le solaire.

Le gouvernement d'Afrique du Sud a alloué 25 contrats pour des projets d'énergie renouvelable, d'un montant total de 50 milliards de rands, soit 2,8 milliards dollars afin de réduire la forte dépendance du pays au charbon. Ces 25 projets (12 fermes d'éoliennes et 13 centrales photovoltaïques) confiés au secteur privé, porteront les capacités de production d'électricité du pays à 2.583 mégawatts (MW), soit 4,5 % de plus qu'actuellement, a indiqué le ministre de l'Energie, Gwede Manthashe.

En effet, le pays vit au rythme des délestages et la compagnie sud-africaine d'électricité ESKOM, qui fournit 90 % des ménages croule sous une dette de plusieurs milliards de dollars. Conséquence plusieurs entreprises se tournent vers le solaire avec pour objectif de dépendre à 100% de cette source en 2025.

"Pour l'Afrique, nous avons déjà fait quelques progrès à cet égard. Nous avons des installations solaires sur site dans toutes nos brasseries en Afrique du Sud. Nous avons des installations solaires au Nigeria et en Tanzanie. En fait, nous sommes revenus à notre mission initiale de vouloir être là pour les 100 prochaines années et plus, et c'est l'un des meilleurs moyens d'y parvenir. Nous avons quatre grands piliers qui sont tous alignés sur les objectifs de durabilité. Nous savons que nous pouvons y arriver d'ici 2025 pour l'Afrique. Pour l'Afrique du Sud en particulier, nous pensons pouvoir y parvenir d'ici 2024'' soutient Conor Ruff, vice-président chargé des achats et du développement durable à AB InBev.

Le plus grand township d'Afrique du Sud, Soweto, n'est pas seulement confronté à des coupures d'électricité, mais aussi à une réduction de la charge, ce qui est une conséquence du milliard de dollars US dus au producteur d'électricité du pays, Eskom. Pour les entreprises, le manque d'électricité entraîne une augmentation des coûts de fonctionnement et une réduction de la productivité et de la rentabilité. Les pannes d'électricité en Afrique du Sud font perdre plus de 30 millions de dollars par jour à l'économie du pays.

L'Afrique du Sud connaît des délestages depuis 2007 car le pays n'a pas réussi à construire de nouvelles centrales électriques pour atteindre une croissance économique plus importante.

Voir plus