Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : course de 10 km contre les violences sexistes

Des athlètes kényans participent à une course sur route de 10 km pour mettre fin à la violence sexiste.   -  
Copyright © africanews
AFP -

Kenya

Plusieurs athlètes kényans ont participé à une course sur route de 10 kilomètres à Iten, dans le but de dénoncer les violences faites aux femmes.

En mémoire d'Agnes Jebet Tirop assassinée par son mari et toutes les autres femmes et filles kényanes, la course a tenu en haleine, plusieurs dizaines de personnes. Le médaillé d'argent du Championnat d'Afrique 2016 sur 10 000 m, Wilfred Kimitei, en un peu plus de trente minutes s'est imposé devant Patrick Kipkurui et Peter Mwaniki.

"Nous devons cesser de parler et passer à l'action. Les scènes que nous entendons et dont nous sommes témoins ne sont pas suffisantes pour le moment. Il faut agir davantage", a-t-il déclaré.

Du côté des femmes, c'est Lodwina Chepng'etich qui a remporté la course devant Lydia Njeri et Glorious Jepkurui.

La mort d'Agnes Tirop a mis en lumière les pressions auxquelles sont soumises les athlètes féminines du pays, qui paient un prix énorme pour leur réussite spectaculaire dans une société dominée par les hommes. Dans le mois d'octobre, deux autres athlètes kényanes ont été retrouvées mortes à leur domicile, il s'agit de la triple championne de cross-country Hosea Macharinyang, 35 ans et Edith Muthoni.

Tous les athlètes ont observé une minute de silence à la mémoire de la championne du monde de cross-country 2015, double médaillée mondiale du 10.000 m et 4e des JO de Tokyo sur 5.000 m, retrouvée poignardée le 13 octobre à son domicile dans la ville d'Iten, célèbre centre d'entraînement pour les coureurs de fond et demi-fond.

Le mari d'Agnes Tirop, a été inculpé de meurtre par un tribunal de la ville d'Eldoret, dans l'ouest du pays.

Voir plus