Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Netflix à la conquête de l'Afrique

Netflix à la conquête de l'Afrique
Netflix   -  
Copyright © africanews
OLIVIER DOULIERY/AFP or licensors -

Netflix

La production d'œuvres cinématographiques est en pleine croissance en Afrique selon un rapport de l'Unesco, un potentiel qui reste largement inexploité.

Netflix s'est alors lancé il y a quelques années dans ce marché économique africain, avec comme objectif diversifié son offre, et participer la formation des réalisateurs africains.

Nous voulons passer à une autre échelle assez rapidement en termes d'offre que nous avons sur le marché, mais nous voyons qu'il y a un manque de producteurs hautement qualifiés sur ce marché, donc nous travaillons très activement en soutenant les industries et l'écosystème avec des programmes de formation et d'autres initiatives que nous avons mis en place au cours de l'année passée explique Ben Amadasun, responsable du contenu original et des acquisitions en Afrique chez Netflix.

Nous nous intéressons également aux talents émergents en Afrique et essayons de voir comment nous pouvons les développer parce que leurs histoires pourraient avoir un impact considérable, mais nous devons nous assurer que nous sommes en mesure de porter certaines de leurs histoires et que ces voix diverses soient représentées dans notre offre globale sur le marché, soutient-il.

Depuis quelques années le géant américain du streaming a multiplié les collaborations, en achetant des films nigérians, mais depuis 2019, Netflix, s'appuie sur des réalisateurs basés sur le continent, des acteurs expérimentés pour des productions purement locales qui rencontrent du succès en Afrique mais également dans le monde.

Nous avons eu un vrai impact, vraiment positif sur différentes industries créatives dans différents marchés comme au Nigeria, ou en Afrique du Sud. Je vais vous donner un excellent exemple en Afrique du Sud, le film 'How to ruin Christmas' : nous avons trouvé que c'était une histoire africaine vraiment bien faite, vraiment authentique et reflétant la culture sud-africaine ainsi que le thème qui a vraiment été porté par nos acteurs en Afrique du Sud.

Grâce aux technologies numériques, l'industrie cinématographique africaine a de beaux jours devant elle. D'après le rapport de l'Unesco, qui cartographie "pour la première fois" les industries du cinéma et de l'audiovisuel à l'échelle du continent, celles-ci emploieraient environ 5 millions de personnes et représenteraient 5 milliards de dollars de PIB à travers l'Afrique. Mais le potentiel serait quatre fois supérieur, tant en terme d'emplois, que de revenus, pointe l'étude.