Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ile Maurice : hausse spectaculaire de cas de Covid-19

Ile Maurice : hausse spectaculaire de cas de Covid-19
Des touristes arrivent à l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, le 15 juillet 2021, alors que l'île Maurice a ouvert ses frontières aux voyageurs internationaux   -  
Copyright © africanews
-/AFP or licensors

Maurice

Les cas de Covid-19 ont connu au cours de la semaine passée une explosion spectaculaire et inédite à Maurice, île de l'océan Indien relativement épargnée par la pandémie. Ces derniers cas seraient essentiellement asymptomatiques, selon les autorités.

L'île a enregistré 1 067 nouveaux cas la semaine dernière, soit environ un tiers des 3 528 recensés depuis la première détection sur place du virus, en mars 2020, selon les chiffres officiels. Selon le Comité national de la communication (NCC), en charge du suivi de l'épidémie, les contaminations ont principalement eu lieu dans les écoles, les entreprises ou encore les dortoirs de travailleurs immigrés.

Interrogé lundi par l'AFP sur les raisons de cette poussée, le porte-parole du NCC, Zouberr Joomaye, souligne notamment que "les cas sont de plus en plus asymptomatiques, ce qui a provoqué un relâchement des gestes barrières". Pas moins de 99% des cas sont asymptomatiques, dit-il. "Tout est sous contrôle, les nombreux centres de quarantaine ne sont nullement saturés et il n'y a pas de morts, ni de personnes gravement atteintes", a précisé Zouberr Joomaye.

Campagne de vaccination

L'île Maurice, qui compte 1,3 million d'habitants, a débuté fin janvier sa campagne de vaccination contre la Covid-19. L'objectif fixé par Premier ministre Pravind Jugnauth était de vacciner 60% de la population en 2021. Zouberr Joomaye précise que "40%" des Mauriciens ont reçu deux doses de vaccin, et "50%" en ont reçu une.

Mi-juillet, Maurice a entamé une réouverture de ses frontières, presque totalement fermées depuis le début de la pandémie. Durant cette première phase vers un retour à la normale, seuls les voyageurs vaccinés et porteurs d'un test PCR négatif peuvent entrer sur le territoire, et doivent ensuite se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Les autorités excluent pour le moment que les contaminations soient liées à cette réouverture. Si la pandémie a relativement épargné l'île d'un point de vue sanitaire, elle a durement touché l'économie, très dépendante des revenus du tourisme.La réouverture complète des frontières, sans restrictions, est prévue le 1er octobre.

Voir plus