Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : le champion du monde Timothy Cheruiyot ira bien à Tokyo

Kenya : le champion du monde Timothy Cheruiyot ira bien à Tokyo
Le Kényan Timothy Cheruiyot célèbrant sa victoire au 1500 m lors de la Diamond League, le 9 juillet 2021 à Monaco   -  
Copyright © africanews
CLEMENT MAHOUDEAU/Afp or licensors

Kenya

A un peu plus d'une semaine des Jeux olympiques (JO) de Tokyo, le Kenya a été contraint de retirer deux coureurs, Kamar Etiang et Moitalel Mpoke Naadokila, qui n'ont pas subi le nombre requis de contrôles antidopage hors compétition. Cette exclusion permet au champion du monde du 1500 m, Timothy Cheruiyot, d'obtenir une place de dernière minute dans l'équipe.

Il n'est pas encore décidé si le champion du monde et olympique de steeple, Conseslus Kipruto, fera partie de l'équipe pour défendre son titre à Tokyo. En juin, il avaitabandonné la course après deux tours lors des essais nationaux. En méforme, il est également confronté à une affaire pénale, ayant été accusé l'année dernière de détournement de mineur. Les responsables de l'équipe kenyane se réuniront pour prendre une décision tardive sur son inclusion.

Timothy Cheruiyot est maintenant un sérieux prétendant à l'or olympique au 1500 m à Tokyo après le meilleur temps mondial cette année et deux titres consécutifs de la Diamond League à Stockholm et à Monaco ce mois-ci. Il n'était pas initialement dans l'équipe du Kenya pour sa quatrième aux essais. Il remplacera Kamar Etiang, 18 ans, qui a surpris en terminant deuxième des essais avec un meilleur temps personnel.

Kamar Etiang n'a toutefois pas respecté la réglementation sur le dopage qui exige que les athlètes kenyans subissent au moins trois tests hors compétition dans les dix mois suivant un championnat majeur. Les tests doivent être espacés d'au moins trois semaines, le Kenya étant considéré comme à haut risque par l'Agence mondiale antidopage après un grand nombre de cas de dopage ces dernières années.

"Il est vraiment regrettable que Kamar Etiang ait été exclu", a déclaré Barnaba Korir, directeur général de l'équipe olympique du Kenya. "Nous lui avons expliqué pourquoi et il a compris la situation dans laquelle nous nous trouvons". Le coureur de 400 m haies Moitalel Mpoke Naadokila, basé aux États-Unis, a également été exclu. Cette année, le Kenya a largement évité les nombreux scandales de dopage qui ont entaché sa préparation aux derniers Jeux olympiques de Rio de Janeiro et qui ont placé les célèbres coureurs de fond du pays sous haute surveillance.

Les marcheurs Samuel Gathimba et Emily Ngii n'iront pas non plus à Tokyo après que leurs temps de qualification lors des essais kenyans n'aient pas été certifiés en raison de l'absence d'un officiel de l'athlétisme mondial extérieur au pays, selon Barnaba Korir. Les restrictions de voyage du à la Covid-19 ne leur ont pas permis de participer à une course en Espagne pour éventuellement se rattraper.

Voir plus