Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : les œuvres de l'école de Poto-Poto seront vendues sur internet

Tout au long du cursus de Poto-Poto, les étudiants améliorent leur style en créant des toiles.   -  
Copyright © africanews
- AP -

Congo

Qu'il s'agisse de portraits à l'huile, ou d'interprétations de la culture locale à la manière de dessins animés, ces peintures sont l'œuvre des étudiants de l'école de Poto-Poto, à Brazzaville. Depuis 70 ans, l'établissement continue de produire de nombreux artistes célèbres, tout en mettant en avant l'art congolais.

Tout comme les autres établissements culturels, la crise du coronavirus n'a pas épargné l'école. Pour continuer son activité, Poto-Poto a soumis un projet à l'Unesco afin de vendre les travaux de ses étudiants en ligne.

"Ces jeunes étudiants sont arrivés avec la capacité de faire quelque chose", explique Sylvestre Mangouandza, professeur et ancien élève de l'école de Poto-Poto. "Maintenant, nous allons leur donner la motivation, leur donner certaines valeurs, parce que les gens ont toujours tendance à penser à la vente, mais d'abord, c'est le design et le savoir-faire qui sont nécessaires. La vente viendra après."

Lors de sa création en 1951, Poto-Poto était l'une des premières institutions artistiques d'Afrique centrale, et la première du Congo Brazzaville.

"Avant, mes dessins étaient basés sur les dessins-animés Disney, les mangas", explique Rabhi Console, "Mais je voulais faire plus que dessiner des Mickey, montrer la culture congolaise plutôt."

"Pour être honnête, avant je ne savais pas dessiner. Je dessinais un peu, mais pas comme je le fais aujourd'hui. Mes dessins se sont vraiment améliorés", détaille Elion Itoua, élève de l'école.

À l'école, les étudiants apprennent à développer et à communiquer leurs idées à travers leurs œuvres. Plusieurs grands noms de la peinture sont passés par l'établissement, comme Michel Hengo ou encore François Iloki.

Pour le directeur Parfait Mbon, "le bilan est en général positif. Sur le plan technique, l'école a formé une soixantaine de peintres connus, chacun étant l'auteur d'une œuvre remarquable. Sur le plan économique et social, l'école de peinture de Poto-Poto fait partie des industries culturelles et créatives".

Fonctionnant comme une coopérative, l'école est également soutenue par de nombreux artistes peintres, certains d'entre eux étant d'anciens élèves de l'école de peinture de Poto-Poto.

Voir plus