Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mozambique : un an sur le camp de déplacés de Cabo Delgado

Displaced "25 junho" camp in Metuge, Cabo Delgado, MOZAMBIQUE   -  
Copyright © africanews
cleared

Mozambique

Vin cinco Junio en Portugais, 25 juin en Français est l’un des camps les plus peuplés de la province mozambicaine de Cabo Delgado.

Depuis près d’un an, près de trente mille mozambicains occupent ce campement de Metuge après avoir fui des attaques d’insurgés qui durent depuis 2017.

Dans le camp situé à une heure de route de Pemba, la capitale provinciale, les conditions de vie sont précaires et les déplacés survivent difficilement.

"J'ai eu très peur lorsque mon village a été attaqué. Mes sœurs avec leurs deux enfants ont été capturées et elles sont toujours là dans les bois avec les insurgés." s'est confié Alberto Almeida, qui a survécu à l'attaque du village de Bilibiza en 2020.

Les Mozambicains n’ont toujours aucune perspective quant à leur avenir. Après une année de vie sur le camp, il n’est pas facile de s’installer dans des abris originellement destinés à être provisoires.

"Dans le camp, nous n'avons pas de vêtements, pas de lit, pas d'assiettes, rien, nous ne faisons que survivre. S'il n'y a pas d'aide pour nous procurer de l'argent, nous ne recevons qu'un sac de riz et si nous le vendons pour gagner de l'argent, que mangerons-nous ? " a déclaré Sifa Leonardo.

A Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, des attaques ont provoqué la mort de plus de 2 500 personnes et déplacé 700 000 autres dont une partie est logée provisoirement à Pemba et ses alentours, soit chez des membres de leur famille, soit dans des camps de transit.

Voir plus