Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Athlétisme : Eliud Kipchoge vole vers Tokyo

  -  
Copyright © africanews
PIROSCHKA VAN DE WOUW/AFP or licensors

Kenya

En réalisant la meilleure performance de l'année, la légende de l'athlétisme kényan Eliud Kiptchoge s'est rassuré, à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo.

2 heures, 4 minutes et 30 secondes, Eliud Kichoge remet les pendules à l'heure aux Pays-Bas. Après Hambourg, Rotterdam, Chicago, Londres et Berlin, Kipchoge a épinglé à son tableau de chasse le NN Mission marathon.

Organisé en dernière minute à Enschede, au lieu d'Hambourg comme prévu initialement, par NN Mission, la société de son agent néerlandais Jos Hermens, ce marathon n'a pas le prestige des autres courses remportées par Kipchoge, mais il pourrait être capital dans la carrière du phénomène kényan.

Eliud Kipchoge, premier homme à passer sous le seuil des deux heures en 2019 dans une course non-officielle, restait en effet sur une déroute au marathon de Londres en octobre 2020 où il avait terminé huitième, loin de l'Éthiopien Shura Kitata. Une défaite qui avait mis fin à sept ans de règne sans partage sur la distance reine.

A 36 ans, le coureur kényan, athlète de l'année en 2018 et en 2019, est fin prêt pour son grand retour sur la piste, à seulement quelques mois de Jeux Olympiques de Tokyo. "Je suis convaincu que je peux encore être performant, mais je suis un Africain et on dit chez nous qu'il ne faut pas raser la tête de celui qui est absent. Mais je vais faire de mon mieux pour courir, j'aime toujours courir", affirme le coureur kényan. "Je ne me projette pas dans l'avenir et je ne me retourne pas sur le passé. Mais je travaille jour après jour et j'ai confiance, je sais que je peux encore revenir et être performant comme d'habitude. Mais surtout, il faut rappeler aux gens que la vie est en fait comme un marathon et qu'il y a des hauts et des bas, des bosses sur la route. Aujourd'hui, vous pouvez être performant, demain vous pouvez ne pas l'être. Nous sommes des êtres humains et aujourd'hui tout peut arriver."

Préparation difficile

Pour régner à nouveau, Eliud Kipchoge s'est entrainé dur ces derniers mois, malgré la pandémie de Covid-19 qui fait rage notamment chez lui au Kenya à Kaptagat où il s'est réfugié après sa déconvenue londonienne "La Covid-19 a tout perturbé, les entraînements, la préparation mentale, les rencontres avec les sponsors, la course. Mais dans l'ensemble, nous sommes en train de tout reprendre. Je pense que le monde entier se relève aussi, nous sommes dans la bonne direction, nous voyons la lumière au bout du tunnel. Et j'espère que bientôt le monde reprendra sa vie normale et que nous continuerons comme d'habitude."

La pandémie mondiale a déjà repoussé les jeux d'un an et aujourd'hui encore les athlètes du monde entier n'ont aucune certitude quand à leur programme estival. Tokyo reste un rêve insaisissable que Kipchoge ne compte pas laisser s'envoler "Je suis convaincu que les JO auront lieu parce que le monde s'est organisé avec les vaccins et tout le reste. Je suis convaincu que l'Organisation mondiale de la santé organise ra la vaccination de tout le monde et je tiens à dire : "S'il vous plaît, où que vous soyez, faites-vous vacciner, pour stopper cette pandémie. Si tout va bien, en juillet, le monde sera débarrassé de la Covid-19. Je pense que les Jeux olympiques seront un bon début pour que le monde se relève. Et je suis convaincu que ce qui se passera aux Jeux olympiques de Tokyo permettra au monde de se réveiller à nouveau, de se voir à nouveau tout en haut et d'aller de l'avant", a commenté Eliud Kipchoge.

"Je pense que le meilleur cadeau pour le monde entier après cette pandémie est que les Jeux olympiques aient lieu et que tout le monde y participe. Vous savez, la première et la plus importante chose des Jeux olympiques est la participation. " Grâce à sa performance de ce weekend, Eliud Kipchoge s'est offert la meilleure performance mondiale de l'année sur la distance. De quoi retrouver le sourire, et rassurer ses fans de toujours avant Tokyo. Prochain rendez-vous ? Le 8 août, pour le marathon des JO de Tokyo qui aura lieu à Sapporo, dans le nord du Japon, pour éviter la chaleur estivale de la capitale japonaise.

Voir plus