Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Réveil brutal en Côte d'Ivoire suite au décès du Premier ministre

Hamed Bakayoko   -  
Copyright © africanews
SIA KAMBOU/AFP or licensors

Côte d'Ivoire

C'était un réveil brutal pour les Ivoiriens sonnés la veille par la disparition du Premier ministre, Hamed Bakayoko. L'information fait la une de la presse nationale. Hamed Bakayoko, un homme populaire et apprécié dans tous les camps politiques.

Ce jeudi, toute la Côte d'Ivoire, pleure le deuxième Premier ministre mort en l'espace de huit mois. Avant, lui Amadou Gon Coulibaly avait rendu l'âme suite à un arrêt cardiaque en plein Conseil des ministres, quelques jours seulement après son retour d'hospitalisation en France, c'était le 8 juillet 2020.

Le décès d'Hamed Bakayoko est survenu en Allemagne des suites d'un cancer celui que les Ivoiriens appelaient "Hambak" est décédé à l'âge de 56 ans. Il était arrivé en France le 18 février, pour officiellement un contrôle de santé. Son hospitalisation avait alimenté de folles rumeurs sur son état de santé et la nature de son mal. Les dates du retour de la dépouille de Hamed Bakayoko, ainsi que le deuil national qui devrait être décrété et des funérailles n'ont pas encore été déterminées et le seront en accord avec sa famille

Hamed Bakayoko avait été nommé Premier ministre, Chef du gouvernement et ministre de la Défense de la Côte d'Ivoire, le 30 juillet 2020. Hamed Bakayoko est né le 8 mars 1965 à Abidjan.

Un homme populaire et politique

Hamed Bakayoko est à l’âge de 25 ans le directeur de publication du quotidien et fondateur du quotidien "Le Patriote". Un journal qu'il réussit à faire accepter comme celui du parti du Rassemblement des républicains (RDR), fondé par Djéni Kobina lors de la scission du PDCI historique.

À 28 ans, il prend les commandes de la première radio privée commerciale de Côte d’Ivoire, Radio Nostalgie. En 2000, "Hambak" est propulsé au poste de PDG de Nostalgie Afrique. Pendant la crise polico-sociale de 2000 à 2011, Hamed Bakayoko, par l'affirmation et la densification de son réseau réussi à s'imposer comme un négociateur et un intermédiaire dans le jeu politique ivoirien et sous-régional.

En mars 2003, il entre au gouvernement en qualité de ministre des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l`Information et de la Communication (NTIC). Il passera par la plusieurs autres ministères dont celui de l`Intérieur et de la sécurité et mercredi 19 juillet 2017, à la tête du ministère de la Défense. Le 30 juillet 2020, il avait été nommé Premier ministre, Chef du gouvernement et ministre de la Défense de la Côte d'Ivoire,

Voir plus