Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Malawi : le système de santé sous pression

Malawi   -  
Copyright © africanews
AP Photo

Malawi

À l'hôpital central Queen Elizabeth de Blantyre, au Malawi, des tentes de fortune accueillent de nouveaux malades de la Covid-19.

Les établissements hospitaliers peinent à gérer la vague de cas quotidiens. Le nombre de cas positifs a presque quadruplé, accentuant la pression sur le système de santé. "__Les tentes ne sont pas destinées à l'hospitalisation des personnes. Les personnes sont censées être admises en 1 A, ORL, 3 A ou pédiatrie, mais en raison de l'augmentation du nombre, des personnes sont hospitalisées ici", laisse entendre Linley Kaneka, une infirmière.

Le Malawi va déployer sa première série de vaccins AstraZeneca Oxford auprès des 3,8 millions de sa population. Mais la croissance exponentielle des nouvelles infections fait naître des inquiétudes. Le pays compte maintenant plus de 24 000 cas alors qu'il en comptait 6 000 le 27 décembre dernier.

"Nous avons vu récemment que la plupart de nos patients positifs passent un jour ou deux à attendre que la tente soit libre. Les patients positifs à la Covid-19 peuvent passer quelques jours dehors, car elles sont presque toujours remplies", avance Audrey Philemon, une infirmière de l'hôpital Queen Elizabeth.

Cinq services destinés à d'autres maladies ont été réattribués aux malades du coronavirus. A cela viennent s'ajouter des tentes érigées pour les tests et les courts séjours de cas suspects et confirmés. Malgré cela, l'hôpital se retrouve débordé face à l'affluence de cas positifs, s'indigne Maziko Matemba. "Notre capacité en oxygène n'est pas suffisante et on demande aux patients d'en acheter. C'est un domaine sur lequel le gouvernement doit se pencher, car vous connaissez les difficultés économiques du pays, et les Malawites n'ont pas la possibilité de payer leurs soins de santé".

La ministre de la Santé, Khumbize Kandodo Chiponda, est optimiste. Son pays gère très efficacement la crise du coronavirus, assure-t-elle. "Les Malawites ne doivent pas avoir peur. Il n'y a pas de raison d'avoir peur ou de désespérer. Beaucoup de personnes sortent chaque jour du centre d'isolement complètement rétablis et avec des tests de Covid-19 négatifs".

Il y a trois semaines, une nouvelle tente a été installée par Médecins Sans Frontières afin d'augmenter la capacité d'accueil de l'hôpital Queen Elizabeth, qui est seulement de 80 lits.

Voir plus