Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'armée sud-africaine autorise le port du foulard islamique

L'armée sud-africaine autorise le port du foulard islamique
Une militaire des forces armées sud-africaines.   -  
Copyright © africanews
MARCO LONGARI/AFP or licensors

Afrique du Sud

Le port du foulard sera désormais autorisé au sein de l'uniforme des forces armées sud-africaines.

C'est une victoire après un long combat pour la commandant Fatima Isaacs. Depuis trois ans la militaire se battait pour avoir le droit de porter son foulard islamique sous son béret. En janvier 2020, l'officière avait remporté une première victoire, lorsqu'un tribunal militaire avait abandonné ses poursuites contre la militaire.

Une procédure judiciaire avait été enclenchée suite à son refus d'obéir son supérieur, qui exigeait qu'elle retire son foulard islamique lorsque la militaire revêtait l'uniforme. Si Fatima Isaacs avait été autorisée à porter le foulard, à condition "qu'il ne couvre pas ses oreilles et qu'il soit de couleur unie", l'autorisation individuelle était loin de satisfaire l'officière: la commandant Isaacs avait décider d'attaquer en justice le règlement militaire concernant le port de vêtements religieux, pour permettre à d'autres militaires sud-africaines de porter le foulard en uniforme.

Cette semaine, son long combat est enfin arrivé à sa fin. Un porte-parole militaire de l'armée sud-africaine a annoncé que les forces armées avaient modifié leur règlement, afin de permettre aux femmes musulmanes de porter le foulard, y compris lorsque les militaires seront en tenue.

"Le règlement concernant le port de l'uniforme a été mis à jour, pour permettre aux femmes musulmanes de porter le voile", a expliqué jeudi à l'AFP le porte-parole, Mafi Mgobozi. Une victoire de taille pour les militaires sud-africaines souhaitant porter le voile, tout en servant leur pays.

Voir plus