Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zéphirin Diabré, un principal opposant isolé

Zéphirin Diabré is one of the candidates vying for the presidency in Burkina Faso’s general elections this Sunday.   -  
Copyright © africanews
Theo Renaut/AP

Burkina Faso

Face à un Roch Marc Christian Kaboré favori, il est aujourd'hui le principal obstacle à un deuxième mandat du président burkinabè.

Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition avec 33 sièges au Parlement, déjà candidat malheureux en 2015 avec 30% des voix, fait aujourd'hui figure de principal opposant au président sortant.

A 61 ans, le président de l'Union pour le progrès et le changement (UPC), fait campagne en dénonçant la stratégie du gouvernement face à la menace djihadiste dans le Nord et l'Est du pays, lui reprochant notamment d’exclure tout dialogue avec des groupes responsables des violences ayant des "revendications gérables" selon Diabré.

D'immenses pans du territoire (presque un tiers) échappent aujourd'hui au contrôle de l'Etat et les attaques djihadistes sont devenues quasi-quotidiennes.

Après avoir été ministre du Commerce, puis ministre des Finances sous l'administration de l'ancien président Blaise Compaoré, Zéphirin Diabré affirme en cas de victoires aux élections œuvrer pour la mise en place d'un gouvernement de réconciliation nationale.

Mais cet économiste de formation n'a cette fois pas réussi à rassembler l'opposition. Malgré une campagne de terrain, une victoire dans les présidentielles et législatives semble aujourd'hui difficile pour le candidat de l'Union pour le progrès et le changement.

Voir plus