Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'athlète androgyne, Caster Semenyana continue son combat

  -  
Copyright © africanews
Africanews

Afrique du Sud

La double championne olympique du 800m est prête à saisir la Cour européenne des droits de l'homme pour protester contre le règlement qui l'oblige à baisser son taux de testostérone.

L'athlète androgyne, Caster Semenyana ne baisse pas les bras. Les avocats de la double championne olympique du 800m ont assuré qu'ils étaient prêts à se rendre devant la Cour européenne des droits de l'homme pour protester contre les règlements de la Fédération Internationale d'Athlétisme (IAAF) qui obligent la Sud-Africaine à baisser artificiellement son niveau naturel de testostérone pour pouvoir s'engager en compétition sur des distances comprises entre le 400 mètres et le mile.

La possibilité de disputer les JO de Tokyo sur 200 mètres

Caster Semenyana a vu ses premières actions aboutir sur deux échecs : en 2019, la plus haute cour du sport en Suisse puis la Cour suprême suisse en septembre dernier ont rejeté à chaque fois sa demande.

Le verdict de la Cour européenne des droits de l'homme a très peu de chances d'être rendu avant les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021. Cela n'empêchera pas la Sud-Africaine de s'engager sur une distance plus courte et de tenter d'aller décrocher sur 200 mètres une troisième médaille d'or olympique.

Voir plus