Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'invasion de criquets menace la subsistance des agriculteurs kenyans

Invasion de criquets au Turkana, au Kenya   -  
Copyright © africanews
AP Photo

Kenya

Depuis plusieurs mois, une prolifération de criquets pèlerins menace la Corne de l'Afrique.

Le comté de Turkana, au nord-ouest du Kenya, était déjà confronté aux conséquences de multiples sécheresses depuis 2016, et cette invasion a encore aggravé la situation.

Lochom Ekiru, un fermier de Kalemng'orok, une ferme communale de 1 000 hectares, dépendait de la récolte pour nourrir sa famille. "Je suis désespéré. Je m'attendais à une récolte pour nourrir ma famille et envoyer les enfants à l'école. Regardez comment elles ont été détruites. Tout est parti maintenant."

Il est rejoint dans son propos par Joseph Tirkwel, un autre fermer de la région. "Si les criquets étaient arrivés plus tard, quand les récoltes étaient prêtes, j'aurais au moins pu avoir un peu de nourriture pour ma famille. Cela aurait été plus supportable. Maintenant, je ne sais pas quoi faire".

À la mi-août, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) avait signalé de nouvelles observations d'essaims immatures dans le nord-ouest du Kenya.

Opération de lutte

"Je suis content d’avoir parlé à l'agriculteur, il m'a dit qu'il n'abandonnerait pas. C'est un agriculteur, c'est un soldat. Il a besoin de plus d'équipement et plus de soutien pour continuer la guerre contre la faim", déclareTobias Takavarasha, un représentant de l’organisation onusienne.

Avec les températures fraîches associées aux vents locaux, les criquets pourraient toutefois rester dans la région jusqu'en octobre.

Une vaste opération de lutte a été lancée pour faire face à ce problème et plus de 600 000 hectares ont été protégés.

Mais une résurgence est à craindre vers la fin de l'année.

Voir plus