Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Coronavirus : l'Afrique du Sud atteint la barre des 450 000 cas

Une famille en deuil en Afrique du Sud pendant la pandémie de coronavirus en juillet 2020.   -  
Copyright © africanews
Jerome Delay/The Associated Press

Covid-19

En Afrique du Sud, la pandémie de coronavirus continue de se propager de façon alarmante.

Le pays compte plus de 450,000 cas confirmés, l'un des taux les plus élevés du monde.

Dans les townships et les transports des grandes villes, comme Johannesburg, la densité de population rend la distanciation sociale difficile.

Et malgré les campagnes de test, la stigmatisation liée au virus est tenace.

"Des gens m'ont dit qu'ils ne voulaient pas être testes pour le COVID car ils savent qu'ils seront traites différemment par leur famille et par leur entourage s'ils sont déclarés positifs," explique Simo Sithandathu, qui travaille dans le secteur de la santé.

La Banque africaine de développement a accordé des prêts de plus de 27 millions de dollars pour soutenir l'action de l'Union africaine contre le coronavirus.

Sur les 54 pays du continent africain, 47 sont touches par la pandémie.

Mais contrairement a la grippe, la COVID-19 n'est pas une maladie saisonnière, souligne l'OMS.

"L’hémisphère sud est actuellement en hiver," explique le Dr Margaret Harris, porte-parole de l'Organisation Mondiale de la Santé.

"Nous surveillons la situation et nous étudions les échantillons qui nous parviennent de tous les laboratoires qui testent les gens pour le COVID-19."

"Ce qui est intéressant, c'est que nous voyons beaucoup d’échantillons positifs au COVID, mais peu de cas de grippe actuellement. Nous nous attendons donc a observer une vague de grippe plus tard dans l’année dans l’hémisphère sud."

Depuis le début de la pandémie, plus de 12,000 personnes sont mortes en Afrique du COVID-19.

Le continent compte désormais 722,549 cas confirmés de coronavirus, dont plus de la moitié en Afrique du Sud.

Les autres pays les plus touchés sont l'Egypte, le Nigeria, l’Algérie et le Ghana.