Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Coronavirus : en RDC, Tshisekedi visite les malades

Coronavirus : en RDC, Tshisekedi visite les malades

République démocratique du Congo

Le président de RDC a visité jeudi des malades de coronavirus pris en charge dans une clinique de Kinsasha, la capitale. Félix Tshisekedi est l’un des rares chefs d‘État africains à accomplir ce geste réconfortant.

Mis à jour à 8 h 30 GMT

Vêtu d’abacost bleu, lunettes de soleil aux yeux et masque bien noué, c’est un Félix Tshisekedi visiblement bien protégé qui a fait la ronde des centres de prise en charge des malades du nouveau coronavirus.

Escorté par une armée de collaborateurs, le chef de l‘État de la RDC a débuté sa visite à la clinique Ngaliema dans la commune éponyme dans l’ouest de Kinshasa. Il s’est ensuite rendu dans d’autres sites tels que le Centre médical de Kinshasa (CMK) et l’hôpital dit de l’amitié sino-congolaise.

Partout ou presque, ce sont des patients affamés qui ont accueilli Félix Tshisekedi et sa suite. « Vous ne mangez qu’une fois par jour ? », a demandé le président à un groupe de patients qui, du haut du balcon, lors de la visite.

Opération de com réussie ?

Il y a aussi la sécurité du personnel soignant qui pose problème. « Nous avons des masques, mais non adaptés, sans filtre. Nous sommes exposés à beaucoup de risques », a déploré une infirmière.

« C’est dû à quoi ça ? On est en rupture de stocks ? », s’interroge le chef de l’État. « On leur en donne. Mais on a des fournitures en nombre limité en provenance de l’Institut national de recherche bio-médicale (INRB) », répond en anglais un responsable de cet hôpital géré par un groupe indien.

« On va essayer de voir cela. À part cela qu’est-ce qu’il y a encore ? », a ajouté le président à l’intention des soignants dont l’un s’est plaint de sa rémunération : « Par rapport au risque, cela ne suffit pas ». Et Tshisekedi de promettre : « Ok, on va régler cela, le plus tôt possible ».

Il a également remis à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) un échantillon des tisanes présentées par le président de Madagascar Andry Rajoelina comme un traitement contre le coronavirus.

Au-delà de ces lamentations de patients et du personnel soignant, cette descente aura selon toute vraisemblance apporté du réconfort moral aux malades. Mais en étant l’un des rares dirigeants africains à aller discuter face à face avec les malades, Félix Tshisekedi vient sans doute de marquer un gros point politique. D’autant plus que le 5è président de RDC est de plus en plus tancé pour sa gouvernance en général et de la crise sanitaire en particulier.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus en Afrique : légère baisse des cas en 24 heures
Voir plus