Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : le Premier ministre en France pour un contrôle médical

Côte d'Ivoire : le Premier ministre en France pour un contrôle médical

Côte d'Ivoire

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly est en France pour des contrôles médicaux, a annoncé samedi le gouvernement dans un communiqué officiel. Il est arrivé à Paris le même jour.

En son absence, l’intérim sera assuré par le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Le communiqué signé par Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence de la République n’a pas précisé la date de son retour au pays.

Âgé de 61 ans, le Premier ministre a été désigné candidat au du parti pouvoir à la présidentielle d’octobre pour succéder à Alassane Ouattara. Ce dernier avait annoncé début mars qu’il ne briguerait pas un troisième mandat.

En mars dernier, M.Coulibaly s’était placé lui-même en confinement après un contact avec une personne déclarée positive au Covid-19. Après cette quarantaine, son cabinet avait annoncé à nouveau dans un communiqué que le chef du gouvernement ivoirien a été testé négatif à deux reprises à la maladie à Coronavirus.

L’annonce de son congé maladie a provoqué un tollé sur les médias sociaux. Elle met en avant le débat sur la crédibilité qu’accordent les politiciens africains à leur système de santé national. Plusieurs dirigeants et responsables sur le continent sont des habitués des hôpitaux en Europe ou au Maghreb pour leurs soins personnels. Et pour ne citer que quelques cas :

L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe est décédé le 6 septembre 2019 à Singapour à l‘âge de 95 ans des suites d’un cancer. Avant sa mort, il s’y rendait régulièrement pour ses soins. En octobre 2018, le président Ali Bongo, 61 ans, victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) était hospitalisé en Arabie Saoudite puis au Maroc pendant plusieurs mois. En 2017, le chef d’État nigérian Muhammadu Buhari séjourne près de cinq mois à Londres pour une maladie gardée secrète.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus : le tourisme sanitaire de dirigeants africains en péril ?
Voir plus