Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC – Décès de Mgr Mulumba : les condoléances de Vital Kamerhe

RDC – Décès de Mgr Mulumba : les condoléances de Vital Kamerhe

République démocratique du Congo

En détention provisoire, le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe lui a adressé mercredi un message de condoléances suite au décès de Monseigneur Gérard Mulumba, oncle paternel et chef de la maison civile du président de RDC.

« Je mesure en ce moment la peine que vous-même et toute votre famille ressentez. C’est pourquoi, je m’empresse, au nom de ma famille biologique, de la grande famille de l’UNC (Union pour la nation congolaise, son parti), de tous les membres du cabinet, personnel politique et administratif et au mien propre, de vous présenter mes condoléances les plus attristées », a écrit Vital Kamerhe dans une lettre rendue publique mercredi.

Le message est consécutif au décès ce mercredi des suites du coronavirus, de Monseigneur Gérard Mulumba, évêque émérite du diocèse de Mweka dans la province du Kasaï. Oncle paternel de Félix Tshisekedi, il a été nommé en mai dernier chef de la maison civile, donc un membre influent du cabinet du 5è président de l’histoire de RDC.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus : le point sur la situation en Afrique

M. Kamerhe a ainsi invité les membres de l’UNC à compatir avec le parti de Tshisekedi pour que « l‘âme de l’illustre disparu repose en paix ».

S’inscrivant dans le droit-fil de la tradition bantoue qui recommande l’oubli de différends pendant le malheur, ce message de Kamerhe pourrait aussi être une manière de calmer les tensions au sein de l’UNC.

D’autant plus qu’en ce moment, l’opinion publique et la classe politique se font un sang d’encre suite à la détention provisoire du directeur de cabinet et allié de Tshisekedi pour détournement présumé des fonds publics dans le cadre des dépenses réalisées pour l’exécution du programme dit des cent jours destiné à mailler la RDC d’infrastructures dont les sauts-de-mouton à Kinshasa, la capitale.

Conscient des reprcussions politiques que pourrait avoir l’affaire Kamerhe, celui qui est surnommé « pacificateur » par des musiciens congolais continue d’appeler ses partisans à la retenue. Il a même récemment déclaré que désormais aucune déclaration ne devrait être publiée sans son aval.

>>> LIRE AUSSI : RDC : l’oncle et collaborateur de Tshisekedi meurt du coronavirus
Voir plus