Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Foot – TP Mazembe : Trésor Mputu implore le pardon de son président Moïse Katumbi

Foot – TP Mazembe : Trésor Mputu implore le pardon de son président Moïse Katumbi

République démocratique du Congo

Menacé de « lourdes » sanctions pour avoir « nargué » Moïse Katumbi, président de son club, le Tout-puissant Mazembe, Trésor Mputu Mabi n’a pas eu d’autres options que de présenter des excuses et implorer la clémence de son patron.

Trésor Mputu au creux de la vague ? Ce n’est pas du vent vu les menaces qui pèsent sur l’international congolais de 34 ans. Et ces sanctions viennent de sa direction générale.

« Trésor Mputu va être sanctionné. Lorsqu’on regarde ce que Mputu a fait pour le club et son attitude dimanche dernier, nous réfléchissons à comment le libérer, a ajouté le dirigeant. Sinon, étant placé sous la direction de Pamphile Mihayo, son ancien collègue, nous craignons que ce mauvais climat perdure et détériore l’ambiance de l’équipe », avait déclaré Damien Simbi, membre du comité directeur du club.

Le dimanche dernier, lors du match opposant le TP Mazembe au DCMP Imana dans le cadre de la 13 journée du championnat de RDC, Trésor Mputu digérant mal son remplacement aurait d’après le staff dirigeant du TP Mazembe « nargué » les responsables de l‘équipe dont son président Moïse Katumbi.

Selon Damien Simbi, Moïse Katumbi a été « touché et déçu » par le comportement « inapproprié » de Trésor Mputu. D’où l’impérieuse nécessité pour Mputu de s’excuser. « Par rapport à ce fait qui a indigné tout le monde, le joueur garde la possibilité de le réparer », a ajouté M. Simbi.

Et l’international congolais n’a pas hésité de saisir la balle au bond. « Il ne faut pas que les gens jettent de l’huile au feu. Pour ma part, je ne pense pas que cela puisse m’arranger d‘être en froid avec mon président », a déclaré en lingala, l’attaquant dans une vidéo postée sur Twitter.

Une amende honorable quasiment proportionnelle à ce que le natif de Kinshasa doit au club de Lubumbashi, notamment son président. « Aujourd’hui, j’ai 34 ans et je suis arrivé ici à l‘âge de 16 ans. Ce que je suis aujourd’hui, je le dois à Moïse Katumbi. J’ai une maison, c’est grâce à ce monsieur. Je demande pardon au président Katumbi. Il ne faut pas que le démon de la division s’immisce dans notre équipe, car nous avons d’autres défis dont le championnat national », a ajouté le numéro 8 des Corbeaux de Lubumbashi et de l‘équipe nationale de RDC.

La balle est désormais dans le camp des responsables du TP Mazembe pour accorder ou non le pardon au meilleur buteur de l’histoire de leur équipe (168 réalisations).

Voir plus