Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Vers la démocratisation du traitement contre le diabète

Vers la démocratisation du traitement contre le diabète

OMS

C’est un pas important en matière de démocratisation de la lutte contre le diabète.

L’Organisation mondiale de la Santé a annoncé qu’elle va examiner, pour la première fois, s’il est possible d’inclure l’insuline humaine sur les médicamements préqualifiés afin d‘élargir l’accès au traitement.

L’agence spécialisée de l’ONU a fait cette annonce en vue de la Journée Mondiale du Diabète, organisée chaque 14 novembre. Et le nombre de malades ne cesse d’augmenter.

Il y a plus de 400 millions de personnes souffrants du diabète dans le monde et la tendance s'alourdit depuis 30 ans...

“Le diabète est une importante question de santé et un gros problème de santé publique du fait du nombre croissant de personnes souffrant du diabète. Il y a plus de 400 millions de personnes souffrants du diabète dans le monde et la tendance s’alourdit depuis 30 ans, surtout dans les pays à faible revenus et à revenus intermédiaires”, indique Dr Gojka Roglic médecin de l’OMS et expert en diabète.

La majorité des diabétiques vivant quant à eux dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, beaucoup de ceux qui ont besoin d’insuline n’y ont pas accès, souvent en raison de coûts élevés. Seule une personne sur deux souffrant du diabète de type 2 a ainsi accès à l’insuline, selon l’OMS.

“Quand l’OMS a lancé les traitements préqualifiés pour le VIH, le prix par personne était de 10 000 dollars par an. Quand on a commencé à préqualifier, il y a trois ans, le prix par personne était de 300 euros par an. C’est une différence substantielle.”

Malgré une plus grande disponibilité, les prix de l’insuline sont actuellement une barrière au traitement dans les pays pauvres ou à revenus intermédiaires.