Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Focus

focus

Désenclaver le Somaliland

Désenclaver le Somaliland

Focus africa

Sur la côte sud du golfe d’Aden, se trouve le port de Berbera au Somaliland. Il occupe une position stratégique dans la Corne de l’Afrique et se trouve sur une route maritime très utilisée pour le trafic à destination et en provenance du Moyen-Orient et de l’Afrique orientale.

Pour le président du pays, Muse Bihi Abdi, “Berbera est important pour le Somaliland, pour la Corne de l’Afrique et pour la plupart des pays d’Afrique centrale. C’est une porte d’entrée qui relie de nombreux pays africains au monde. À l’est, jusqu’en Asie, l’Inde et la Chine. De l’autre côté du canal de Suez, il relie de nombreux pays africains au Moyen-Orient, à l’Europe et jusqu’en Amérique du Nord.’‘

DP World travaille à l’agrandissement et à la modernisation du port de Berbera, pour en faire une importante plaque tournante du transport maritime. Au cours des deux dernières années, la capacité de Berbera a augmenté de 50 %.

Notre vision est de faire de Berbera une plaque tournante maritime régionale

Ces grues portuaires mobiles sont les dernières nouveautés du port. DP World a également investi dans la formation et la sécurité de son personnel pour améliorer sa productivité.

“Notre vision est de faire de Berbera une plaque tournante maritime régionale, une porte d’entrée pour l’Ethiopie et d’ouvrir de nouveaux marchés pour la population du Somaliland”, affirme Supachai Wattanaveerachai, PDG DP World Berbera

La première phase du projet d’agrandissement évalué à 400 millions de dollars vise à créer un poste d’amarrage pour les gros navires et un vaste terminal à conteneurs. La deuxième phase portera la capacité du port à un million de conteneurs vingt pieds.

“En termes de valeur, avant l’arrivée de DP World, nous traitions entre 4 000 et 5 000 conteneurs vingt pieds par mois. Mais maintenant, pendant cette période, cette capacité augmente. Nous enregistrons une augmentation de plus de 50 voir 60 %. Aujourd’hui, chaque mois, nous en traitons entre 12 000 et 15 000 conteneurs vingt pieds. Le mois dernier, nous avons battu un nouveau record, plus de 13 000 vingt pieds”, a pour sa part affirmé Said Hassan Abdullahi, directeur général de l’autorité des ports.

Depuis sa déclaration d’indépendance, le Somaliland, petit État d’environ trois millions d’habitants, dont le principal produit d’exportation est le bétail, s’est efforcé d’attirer les investissements nécessaires pour exploiter son énorme potentiel. Les autorités disent que le projet portuaire offre un bon départ.