Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Église catholique du Zimbabwe milite pour la canonisation d'un Britannique

L'Église catholique du Zimbabwe milite pour la canonisation d'un Britannique

Zimbabwe

Les fidèles de l‘Église catholique du Zimbabwe ont entamé ce jeudi les procédures afin de conclure ou non à la canonisation d’un missionnaire britannique décédé dans ce pays il y a 40 ans. Dans la localité de Mutemwa, au nord-est du Zimbabwe, où John Bradburne a vécu aux côtés des lépreux dans les années avant l’indépendance, les fidèles catholiques procéderont à des témoignages sur la vie du missionnaire, comme le recommande l‘Église.

Selon l‘Église catholique romaine, en effet, il faut franchir différentes étapes dans le cadre d’un procès en canonisation avant d’accéder au titre de santé. Il faut notamment attendre au moins cinq ans après le décès de l’individu ; le diocèse où la personne décède enquête sur sa vie pour montrer qu’il est un « serviteur de Dieu » ; être mort en odeur de sainteté, c’est-à-dire avoir eu un rayonnement spirituel après sa mort (réputation de sainteté qui doit être spontanée, durable, croissant continuellement et généralisée) ; avoir des témoins qui attestent de son martyre ou de sa vertu héroïque ; doit avoir accompli au moins deux miracles. Puis, Rome décide enfin de la canonisation de la personne défunte.

Engagé pour les lépreux

A en croire sa biographie officielle, John Bradburne, membre de la congrégation du Tiers-Ordre franciscain, était le fils d’un vicaire britannique. Dans les années 60, il décide de s’installer dans une léproserie dans ce qui était alors la Rhodésie du Sud. Durant ses années de missionnariat, celui qui est surnommé le Vagabond de Dieu vit dans une hutte et se consacre donc aux lépreux. Quand viennent les années de guerre pour l’indépendance, John Bradburne refuse de quitter le pays. Le 2 septembre 1979, il est pris en otage par l’armée de libération car soupçonné d‘être un espion. Le 5 septembre, il est abattu.

En juillet 2001 déjà, le prêtre franciscain Paschal Slevin a présenté une demande auprès de l’archevêque de Harare pour une enquête en canonisation de John Bradburne. Si la requête lance le processus, il n’a pas encore reçu du Saint-Siège le titre de « vénérable », préalable nécessaire au procès de béatification, puis de canonisation. Depuis des années, cependant, le missionnaire fait l’objet d’un véritable culte à Mutemwa où une messe célébrée chaque année en son hommage regroupe des milliers de personnes. Certains fidèles affirment même avoir été guéris après l’avoir prié.

Voir plus