Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La fièvre de l'or empoisonne l'Afrique

La fièvre de l'or empoisonne l'Afrique

Ghana

*Pour des milliers de personnes dans l’ouest du Ghana, l’extraction de l’or est un moyen de gagner leur vie. Pourtant, dans les mines informelles de la région, les gens utilisent le mercure pour faire sortir l’or. Un procédé aux risques multiples. *

En effet, l’exploitation non réglementée et souvent illégale de l’or empoisonne les mineurs et affecte l’ensemble de la communauté.

“La majorité de ces cas passe généralement inaperçue pendant très longtemps. Et c’est ce qui est dangereux, parce que les régions où vous trouvez ce genre de terres n’ont pas les installations nécessaires pour faire le diagnostic. Ils peuvent donc être hospitalisés plusieurs fois avant d‘être dirigés vers un établissement plus performant pour le diagnostic final”, explique Samuel Essien Baidooo, docteur au centre de dialyse de l’hôpital universitaire de Cape Coast.

Pour Yaw Ngoha, qui a déclaré que tous ses amis sont morts à cause de l’utilisation dangereuse du mercure, cette pratique devrait cesser. Malheureusement, juste quelques semaines après son entretien avec Reuters, Ngoha est décédé des complications causées par la poussière et les produits chimiques dangereux utilisés dans le processus minier.

“Alors s’il y a quelqu’un là, si vous êtes un jeune homme aujourd’hui et que vous voulez entrer dans la mine d’or brute, je vous dis : vous devez être prudent avec la poussière ! Regardez-moi maintenant ! Ce n’est pas à ça que je ressemblais”, a conseillé Yaw Ngoha, de regretté mémoire.

Selon les rapports, plus de 10 millions de personnes en Afrique sont exposées au mercure. La pratique de l’exploitation illégale de l’or n’est pas seulement répandue en Afrique, mais aussi en Asie et en Amérique du Sud.

Voir plus