Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC-Lutte contre Ebola : jamais sans la sécurité

RDC-Lutte contre Ebola : jamais sans la sécurité

République démocratique du Congo

Le président de RDC a reçu vendredi, le Dr David Gressly, responsable de la riposte contre Ebola. Au menu des échanges : la sécurité des équipes chargées de lutter contre l‘épidémie.

L’annonce a été faite par la présidence de RDC. Félix Tshisekedi a reçu le Dr David Gressly, récemment nommé responsable de la riposte contre Ebola, ainsi que cela notifié dans un tweet publié dans la soirée.

Selon la même source, l’entretien entre les deux hommes a porté « sur les aspects sécuritaires et humanitaires » dans des zones de l’est touchées par l‘épidémie d’Ebola.

Déclarée en août 2018, cette épidémie a déjà franchi la barre de 2000 cas pour 1 346 décès et 25 % de cas non identifiés par les équipes de riposte selon les chiffres rendus de l’OMS rendus publics récemment.

Mais, si depuis la première épidémie en 1976 la RDC parvient souvent à contenir avec beaucoup de facilité Ebola, l’insécurité explique en grande partie les peines que le pays et ses partenaires éprouvent à endiguer cette dixième épidémie déclarée à l’est.

Une zone infestée de groupes armés qui, non seulement détruisent les centres de prise en charge, mais aussi et surtout tuent des agents de santé. À l’image d’un médecin qui a péri en avril dernier dans une attaque perpétrée par les Maï Maï, une milice, alors que l‘équipe de riposte était en pleine réunion.

La neutralisation des groupes armés se présente donc comme un impératif pour une riposte efficace et efficiente contre Ebola à l’est. Et les pays des Grands lacs (Rwanda, la Tanzanie, Ouganda RDC) semblent l’avoir compris.

Au cours d’une rencontre à Kinshasa les 5 et 6 juin, les services de renseignements de ces quatre pays des Grands lacs se sont accordés sur une “action régionale coordonnée” afin de venir à bout des 120 groupes armés dont les ADF et les FDLR recensés à l’est de la RDC par des ONG.

Voir plus