Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée : le Premier ministre opte pour la révision de la constitution

Guinée : le Premier ministre opte pour la révision de la constitution

Guinée

En Guinée, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et tous les membres de son gouvernement à l’exception du ministre de la Justice démissionnaire se sont officiellement prononcé en faveur de l’adoption d’une nouvelle Constitution. Mais l’opposition guinéenne n’a pas tardé a fustigé cette déclaration qui est perçue comme un passage en force de l’actuel président vers un troisième mandat.

“En tout état de cause, nous apprêtons nos troupes à Conakry, dans les communes, dans les quartiers, dans les préfecture de l’intérieur et dans les districts à se tenir fin prêt pour qu’au moment opportun, le peuple puisse mettre en déroute cette bande d’imposteur et de pyromane qui ont pour seul objectif de transformer cette république en monarchie,” a déclaré Shekou Kunduno, coordonateur du Front contre le troisième mandat.

“Alpha Condé doit terminer son deuxième mandat en 2020. L’alternance est intégrée dans nos pratiques démocratiques et c’est écrit dans nos textes de loi. Et c’est pourquoi nous sommes opposés, ces cas de fraude à la Constitution et de coup d‘État constitutionnel en préparation. Ceux qui sont en train de le dire, ils le disent pour leur intérêt,” estime pour sa part Aliou Bah, Dirigeant du parti politique MoDel.

Le ministre de la Justice guinéen, Maître Cheick Sako a démissionné depuis Montpellier en France, il y a quelques jours pour marquer son désaccord sur cette révision constitutionnelle. Il reproche au président Alpha Condé de ne l’avoir pas associé à la rédaction de ce projet dont le contenu demeure inconnu par plusieurs Guinéens à ce jour.

Voir plus