Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : le bilan des 100 jours de présidence Tshisekedi se fait attendre

RDC : le bilan des 100 jours de présidence Tshisekedi se fait attendre

République démocratique du Congo

L’opinion congolaise est toute ouïe quant au rapport des 100 premiers jours de gouvernance du chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Mais il va falloir attendre encore quelques jours pour espérer en connaître les détails. Attendue ce lundi, puis reprogrammée le mardi, la visite de presse prévue par la présidence de la République démocratique du Congo a finalement été reportée à une date ultérieure, a-t-elle annoncée sur son compte Twitter.

Il était pourtant question de faire l’inventaire de l‘état d’avancement des travaux lancés par le président Tshisekedi depuis son installation au pouvoir. Le premier report de cette visite a été justifié par l’ouverture du 1er séminaire des gouverneurs des provinces présidé par le chef de l’Etat ce lundi 13 mai, informe le site Actualité.cd. Quant au second report, il n’a fait l’objet d’aucune justification de la part des autorités congolaises.

Action mitigée

Début mars, le chef de l’Etat congolais avait lancé son Programme d’urgence des 100 jours doté d’un fonds de 304 millions de dollars. Cet ambitieux programme devrait entre autres participer à la réhabilitation des infrastructures de base et améliorer les conditions de vie des populations dans ce vaste pays de l’Afrique subsaharienne.

Depuis son investiture à la tête de la République démocratique du Congo le 24 janvier, Félix Tshisekedi est autant salué pour ses initiatives, que dénoncé pour l’absence de décisions courageuses. Le dirigeant issu du principal parti d’opposition a par exemple davantage ouvert l’espace public, et libéré la parole. Il a notamment libéré des prisonniers politiques et en outre ouvert l’espace audiovisuel à l’opposition.

Des pas considérés comme minimes dans l’immensité de la tâche qui attend le président. Ce dernier est notamment scruté sur les questions de lutte contre la corruption, mais également sur la nomination du futur Premier ministre pour laquelle les discussions se poursuivent avec son prédécesseur Joseph Kabila.

>>> LIRE AUSSI : RDC : Tshisekedi, les 100 jours d’un président qui ne gouverne pas totalement
Voir plus