Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Bénin/législatives : deux anciens présidents se mobilisent contre l’exclusion de l’opposition

Bénin/législatives : deux anciens présidents se mobilisent contre l’exclusion de l’opposition

Bénin

<p><strong>Deux anciens présidents du Bénin se sont rendus vendredi dans le plus grand marché du pays à Cotonou pour appeler la population à se mobiliser contre l’exclusion de l’opposition des élections législatives prévues le 28 avril.</strong></p> <p>Nicéphore Soglo (1991-1996) et Boni Yayi (2006-2016) ont été accueillis au marché Dantokpa par une foule en liesse de vendeuses, de sympathisants et de conducteurs de taxis-motos, a constaté l’AFP.</p> <p>“Avec le soutien de ces dinosaures, nous irons loin et la lutte pour la défense de la démocratie ne fait que commencer”, a lancé Artistide Agbemavo, chauffeur de moto, au milieu de la foule surexcitée. </p> <p>La foule a suivi les deux anciens présidents jusqu‘à leurs domiciles respectifs, où elle a ensuite été dispersée par des gaz lacrymogènes. </p> <p>Des policiers ont été également déployés aux alentours des deux domiciles. </p> <p>Les deux anciens chefs d’Etat ont organisé plusieurs conférences de presse ces dernières semaines où ils ont dénoncé l’exclusion de l’opposition des élections et des entraves à la démocratie. </p> <b> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="https://fr.africanews.com/2019/04/16/legislatives-au-benin-un-inquietant-recul-de-la-democratie-pour-l-opposition/">Législatives au Bénin : un inquiétant recul de la démocratie pour l’opposition</a> </b> <p>Jeudi, Boni Yayi a déploré “des nuisances de tout genre”, appelant au report des élections et invitant la communauté internationale au chevet du pays. </p> <p>Les Béninois sont appelés aux urnes le 28 avril prochain pour élire les 83 députés du Parlement. </p> <p>Mais seuls deux partis, proches du président Patrice Talon, ont pu présenter des listes. </p> <p>L’opposition a été exclue du scrutin en vertu du nouveau code électoral et les autorités ont interdit toute manifestation dans le pays. </p> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>
Voir plus