Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Grands Lacs : le dégel sur l'axe Kinshasa-Kigali ?

Grands Lacs : le dégel sur l'axe Kinshasa-Kigali ?

République démocratique du Congo

Le directeur de cabinet du président congolais, s’est rendu mardi au Rwanda. Vital Kamerhe était porteur d’un message adressé par Félix Tshisekedi à son homologue rwandais, Paul Kagame. La paix à l’est de la RDC au menu.

La nouvelle a été donnée par la présidence congolaise. « Le directeur de cabinet du chef de l‘État, Vital Kamerhe s’est rendu à Kigali, mardi 12 mars 2019 », peut-on lire dans un tweet posté mardi soir par le service de communication du Palais de la Nation.

Vital Kamerhe n’y est pas allé pour faire du tourisme. Il est allé transmettre un message adressé par le président de la RDC Félix Tshisekedi à son homologue rwandais Paul Kagame. « Il était porteur d’un message du président Félix Antoine Tshisekedi à son homologue rwandais Paul Kagame par lequel il réitère son offre de travailler à l’instauration d’une paix durable dans l’Est du pays », poursuit le texte.

La paix dans l’est de RDC, voilà une bien difficile question qui constitue le cauchemar des nuits des pays des Grands Lacs. Tant la zone est depuis des décennies le vivier des groupes armés dont la plupart sont soutenus par des pays voisins comme le Rwanda qui a souvent reproché à son géant voisin de servir de base arrière à des groupes armés ayant commis le génocide en 1994.

Si les détails ne sont pas encore disponibles, Tshisekedi a dû proposer au destinataire de sa missive des stratégies concertées destinées à pacifier la zone.

Et ce n’est pas tout. L’Union africaine présidée à l‘époque par Kagame avait sévèrement critiqué la présidentielle du 30 décembre, allant jusqu‘à demander à Kinshasa de suspendre la confirmation des résultats à l’arrivée d’une délégation de l’organisation. Instruction rejetée par la RDC dont la Cour constitutionnelle avait confirmé la victoire de Félix Tshisekedi au détriment de Martin Fayulu.

Dès lors, si en diplomatie, il faut savoir s’adapter aux conjonctures, la visite de Kamerhe résonne comme la poursuite d’un tête-à-tête que Kagame et Tshisekedi ont eu en février dernier à Addis-Abeba, en marge du sommet de l’Union africaine. Rencontre au cours de laquelle ils ont, d’après des observateurs, commencé à évacuer quelques pommes de discorde. Et partant, écrire le scénario d’un nouvel épisode du feuilleton diplomatique rwando-congolais.

>>> LIRE AUSSI : Kagame, UE… L’offensive diplomatique de Félix Tshisekedi au sommet de l’Union africaine
Voir plus