Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Crash aérien en Ethiopie : les deux boîtes noires retrouvées

Crash aérien en Ethiopie : les deux boîtes noires retrouvées

Ethiopie

Les enquêteurs à pied d‘œuvre sur le site du crash aérien en Ethiopie viennent de mettre la main sur les boites noires de l’appareil Boeing 737 Max 8 de la compagnie Ethiopian Airlines, ont annoncé des médias locaux.

Voilà qui devrait permettre de lever quelques doutes sur les conditions du crash survenu dimanche, près de la ville de Bishoftu, à 60 km au sud-est de la capitale éthiopienne Addis-Abeba. Même si une source de l’aviation civile éthiopienne a déclaré à la BBC que les boites ont été partiellement endommagées.

L’avion, qui effectuait la liaison entre Addis-Abeba et la capitale du Kenya voisin, Nairobi, s’est écrasé juste quelques minutes après son décollage, tuant tous les 157 passagers à bord. Depuis, les interrogations se multiplient, notamment autour de présumées défaillances techniques du Boeing 737 Max 8.

En effet, le même modèle du constructeur aéronautique s‘était écrasé, lui aussi quelques minutes après le décollage, le 29 octobre, au large de l’Indonésie, faisant 189 morts. Une des boîtes noires de l’appareil appartenant à la compagnie indonésienne Lion Air avait signalé des problèmes d’indicateur de vitesse.

Si l’enquête en cours en Ethiopie n’a pas encore indiqué les causes de l’accident, Ethiopian Airlines, la Chine et l’Indonésie ont décidé d’immobiliser leurs Boeing 737 Max 8 jusqu‘à nouvel ordre, tandis que la Corée du Sud a de son côté dépêché des experts chargés d’inspecter les deux 737 MAX 8 de la compagnie locale low-cost Eastar Jet.

Lundi, le constructeur américain a déclaré qu’il n‘était pas encore nécessaire de donner de nouvelles instructions aux exploitants de son appareil, estimant que l’enquête n’en est qu‘à ses débuts. “La sécurité est notre priorité numéro un et nous prenons toutes les mesures nécessaires pour bien comprendre tous les aspects de cet accident, en étroite collaboration avec l‘équipe d’enquête et les autorités de réglementation concernées”, a-t-il indiqué.

En attendant, ce lundi a été déclaré journée de deuil national en Ethiopie alors que le Kenya était doublement endeuillé. Avec 32 ressortissants à bord, c’est le pays le plus touché par la tragédie, et Nairobi est par ailleurs le hub régional des Nations unies qui y tiennent depuis ce lundi matin la conférence annuelle du Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE).

>>> LIRE AUSSI : Crash d’Ethiopian Airlines : profils de quelques victimes
Voir plus