Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Au Gabon, les antirétroviraux bientôt en rupture de stock (ONG)

Au Gabon, les antirétroviraux bientôt en rupture de stock (ONG)

Gabon

Le Gabon est confronté depuis la semaine dernière à une pénurie de certains traitements antirétroviraux. Et pour ne rien arranger, des ONG laissent entendre que cette pénurie sera bientôt ‘‘totale’‘. Quant au gouvernement, il se veut rassurant.

Au Gabon, le réseau des donneurs d’alerte et autres ‘‘influenceurs’‘ sont aux abois. Guy Réné Mombo Lembomba est à la tête dudit réseau. Il s’interroge et s’alarme :

‘‘Le Gabon va rentrer dans une phase de manque d’antirétroviraux pour les personnes vivant avec VIH. Pour combien de temps ? Cette situation pourrait devenir vraiment catastrophique et dramatique pour les personnes vivant avec la maladie.’‘

Je lance un appel au Premier ministre à se pencher sur cette problématique...

Moussounda Nzamba est une femme séropositive depuis une vingtaine d’années. Elle s’adresse au Premier ministre de son pays comme suit :

‘‘Je lance un appel au Premier ministre à se pencher sur cette problématique parce que trop de ruptures crée des résistances chez les gens. Et qui dit résistance dit la mort.’‘

Pour sa part, le gouvernement gabonais, par la voix de Guy Patrick Obiang (le secrétaire général du ministère de la Santé, NDLR) veut rassurer, face à une situation de rupture mondiale des traitements antirétroviraux.

‘‘Nous avons demandé aux médecins de procéder à la substitution pour que les molécules aujourd’hui en rupture puissent être remplacées par d’autres types de molécules d’égale efficacité’‘ a fait entendre M. Obiang.

Le Gabon est l’un des pays ayant le plus faible taux de prévalence du VIH, avec 4,1 % de personnes infectées. 52.000 individus seraient touchés par la maladie dans ce pays d’Afrique centrale et 38.000 parmi eux seraient sous traitement, . selon des chiffres fournis par nos confrères de RFI.

>>> LIRE AUSSI : Santé : les 10 principales menaces en 2019 selon l’OMS
>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : un pasteur qui prétendait soigner le SIDA condamné à 700 dollars d’amende
>>> LIRE AUSSI : Afrique : l’organisation des Premières dames étend son action au-delà du VIH/Sida
Voir plus