Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle en RDC : l'opposant Fayulu propose un plan pour parvenir à "la vérité des urnes"

Présidentielle en RDC : l'opposant Fayulu propose un plan pour parvenir à "la vérité des urnes"

République démocratique du Congo

Le candidat malheureux à la présidentielle en RDC Martin Fayulu, qui accuse la commission électorale d’avoir “fabriqué” des résultats donnant Félix Tshisekedi vainqueur, a proposé un plan pour parvenir selon lui à “la vérité des urnes”, dont l’AFP s’est procuré jeudi une copie.

Dans ce plan, décliné en deux scénarios, l’opposant propose de créer “un comité spécial des Nations unies pour la vérification des résultats” ou de “refaire les élections dans un délai de six mois”.

Le document est signé par Martin Fayulu et daté du 23 février. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) et la Cour constitutionnelle ont proclamé Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle de décembre avec 38% contre 34% à M. Fayulu.

Ce dernier conteste ces résultats accusant le président sortant Joseph Kabila d’avoir orchestré “un putsch électoral” en complicité avec M. Tshisekedi. 

Dans le premier scénario, M. Fayulu propose de demander à la Céni “de donner les résultats bureau de vote par bureau de vote” et de “produire les procès-verbaux des centres locaux de compilation” des résultats.

“Refaire les élections dans un délai de six mois”

Il sollicite de “réunir toutes les parties prenantes congolaises pour examiner les vrais résultats obtenus par le comité et demander à la Cour constitutionnelle de proclamer les résultats ainsi obtenus”. La même demande avait été faite à la Cour constitutionnelle qui l’avait rejetée.

Dans le deuxième scénario, M. Fayulu propose de “refaire les élections dans un délai de six mois”. Pour lui, il faut “définir le cadre et trouver un mécanisme pour instaurer une transition de six mois” et “mettre en place de façon consensuelle un nouveau bureau et une nouvelle plénière de la Céni”.

M. Fayulu, qui revendique aujourd’hui la victoire avec 60% des voix, propose également de “recomposer la Cour constitutionnelle; de régler le sort de Félix Tshisekedi et Martin Fayulu et des députés élus”, sans dire explicitement comment cela se ferait.

En RDC, la victoire de M. Tshisekedi a été acceptée pacifiquement par la population et les leaders africains ont adoubé le nouveau président congolais lors du sommet de l’Union africaine début février.

>>> LIRE AUSSI : Contentieux électoral en RDC : le ministère public rejette l’option du recomptage des résultats de la présidentielle
>>> LIRE AUSSI : RDC : Fayulu appelle à la résistance pacifique’
>>> LIRE AUSSI : RDC : une ONG accuse le camp de Martin Fayulu de violences contre les journalistes
  • AFP*
Voir plus