Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Orléans : un prêtre condamné à 2 ans de prison ferme pour pédophilie

Orléans : un prêtre condamné à 2 ans de prison ferme pour pédophilie

France

<p><strong>C’est en réalité une condamnation à trois ans de prison, dont un an avec sursis, qui s’abat sur le prêtre Pierre de Castelet. L’indélicat ‘‘serviteur de Dieu’‘ doit ainsi payer pour avoir agressé sexuellement des mineurs. Quant à son supérieur hiérarchique, l’ancien évêque d’Orléans André Fort, il écope de huit mois de prison avec sursis pour avoir gardé le silence sur les actes odieux de son subalterne.</strong></p> <p>Le verdict est tombé ce jeudi à Orléans (ville du centre -nord de la France). Le prêtre pédophile échappe ainsi à la prison ferme, vu que le tribunal correctionnel d’Orléans n’a pas prononcé de mandat de dépôt à son encontre.</p> <p>Lors de l’audience fin octobre dernier, Nicolas Bessone, le procureur d’Orléans, demandait auprès du tribunal une peine d’un an ferme pour Monseigneur Fort, âgé de 83 ans (il était absent lors de la lecture du verdict), assortie d’un mandat d’arrêt pour son silence observé alors qu’il était bien au courant des actes de son subalterne. Le procureur avait aussi demandé, toujours auprès du tribunal, une peine de trois ans de prison, dont six mois avec sursis pour l’abbé Pierre de Castelet, 69 ans.</p> <p><em>“On a été entendu. Je suis heureux de mon pays”</em>, a affirmé Olivier Savignac, l’une des victimes du vieux prêtre pédophile. Savignac s’est aussi dit <em>‘‘satisfait’‘</em> des sentences prononcées.</p> <p>Edmond-Claude Frety, avocat des trois parties civiles : <em>“cette décision montre que les victimes seront désormais écoutées. Nous avons tous l’obligation légale de dénoncer des faits semblables.”</em> Quant à l’avocat de Mgr Fort, il déclare ne pas savoir s’il y aura appel de la sentence prononcée contre son client.</p> <p><em>“Mgr Fort est le bouc émissaire, on a jugé un lampiste”</em>, a lâché Alain Hugon, membre du comité de soutien de l’ancien évêque d’Orléans.</p> <p>L’Eglise catholique est souvent secouée par des scandales de pédophilie un peu partout dans le monde, mais les poursuites en justice contre les prêtres, déjà rares, restent le plus souvent sans suite. Les agresseurs étant dans la plupart des cas couverts par leurs hiérarchies respectives. Mais aussi, le silence des parents et des victimes, membres eux aussi de l‘Église catholique, joue en faveur des prêtres indélicats.</p> <p>Quant au Vatican, le siège mondial de l‘Église catholique, il observe un silence assourdissant sur les innombrables affaires de pédophilie qui éclaboussent ses prêtres. Des voix s‘élèvent parfois pour réclamer le mariage des prêtres catholiques (qui n’ont pas droit au mariage, ni même le droit d’avoir des enfants).</p> <p>Pour certains, le droit au mariage des prêtres catholiques pourrait être un frein aux agressions pédophiles qu’il est devenu quasiment impossible de quantifier. Mais pour l’heure, le Vatican n’entend pas faire bouger les choses d’un seul pouce à ce niveau et reste sourd à tous les appels.</p>

Cette décision montre que les victimes seront désormais écoutées.

Voir plus