Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Italie : la veuve du vendeur nigérian battu à mort réclame justice

Charity Oriachi, l'épouse du vendeur nigérian Alika Ogorchukwu, pleure à l'endroit où son mari a été assassiné, à Civitanova Marche, en Italie, samedi 30 juillet 2022.   -  
Copyright © africanews
Chiara Gabrielli/Copyright 2022The Associated Press. All rights reserved -

Italie

La vidéo a largement circulé sur les sites d'information et les réseaux sociaux italiens. Elle montre Alika Ogorchukwu, un vendeur nigérian passé à tabac sur une artère très fréquentée de la ville italienne de Civitanova Marche. L’agresseur s’est acharné sur sa victime, le battant avec sa béquille avant de le frapper. Un meurtre en pleine rue. La veuve du vendeur de 39 ans, père de deux enfants, réclame justice.

"J'ai besoin que justice soit faite pour mon mari, c'est ce que je veux. J'ai besoin de justice, parce que la douleur est trop forte, trop intense pour moi. J'ai besoin de justice", a dit Charity Oriachi, épouse de la victime.

Les badauds qui ont filmé la scène n'ont à aucun moment tenté de maîtriser l'agresseur. La police a utilisé des caméras de rue pour suivre et retrouver ce dernier. L’homme, un Italien de 32 ans a été arrêté et écroué pour homicide involontaire. Le meurtrier présumé, Filippo Claudio Giuseppe Ferlazzo, serait atteint de troubles psychiques.

Selon les premiers éléments de l’enquête, "Il s'agirait d'un meurtre déterminé par des motifs futiles", a expliqué le policier italien Matteo Luconi, "Ce qui ressort de nos investigations est que l'agresseur n’aurait pas supporté l’insistance avec laquelle la victime lui réclamait de la monnaie".

Ce meurtre a été fermement condamné par de nombreuses personnalités politiques en Italie alors que le pays organise des élections générales anticipées le 25 septembre prochain. L'ancien Premier ministre Matteo Renzi, qui dirige son propre petit parti, a cependant déploré que les dirigeants politiques de son pays "instrumentalisent" cette attaque à des fins électorales.

Voir plus