Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : débat des colistiers pour la présidentielle

Rigathi Gachagua serre la main de Martha Karua après le débat présidentiel qui s'est tenu à l'Université catholique d'Afrique de l'Est à Nairobi, le 19 juillet 2022   -  
Copyright © africanews
SIMON MAINA/AFP or licensors -

Kenya

Une poignée de main cordiale avant des échanges tendus. Alors que la campagne pour la présidentielle kényane du 9 août se poursuit, Martha Karua, colistière de Raila Odinga, a affronté Rigathi Gachagua, colistier de William Ruto dans un débat télévisé.

"Je pense que nous devons vraiment être honnêtes, car si vous ne pouvez pas rendre compte de votre richesse, vous ne pouvez pas être un bon gestionnaire de l'argent du peuple du Kenya", a déclaré Martha Karua.

Le colistier de William Ruto, qui est lui aussi un riche homme d’affaires fait face à des accusations de corruption.

"Je n'ai pas de milliards. J'ai 203 millions de shillings kényans sur ce compte et cela fait partie de ma fortune. Je vaux 800 millions, moins les 200 qu'ils détiennent, 600 autres", a déclaré Rigathi Gachagua.

De son côté, Raila Odinga, vétéran de la politique, tient à se démarquer. Il a fait de la corruption un thème majeur de sa campagne, comme le rappelle sa colistière.

"Nous n'avons cessé de répéter avec Raila Odinga que, qu'il s'agisse de ma fille, d'un parent ou d'un membre du camp adverse, la loi doit s'appliquer à tous de la même manière. Et tout le monde doit avoir la possibilité d'être innocenté au tribunal ou que le tribunal le déclare coupable", a déclaré Martha Karua.

Autre sujet de ce débat : le soutien apporté à Raila Odinga, autrefois farouche opposant, par son ancien rival, le président Uhuru Kenyatta.

"On dirait que le président Uhuru Kenyatta, ne se souvient pas que lorsqu'il a cherché à être président pendant 10 ans, il savait ce qu'était 10 ans. Il ne peut pas se plaindre que les gens lui demandent de partir. Personne ne lui demande de partir. C'est la Constitution. Mais il essaie de contourner la Constitution pour mettre en place un gouvernement de substitution afin de continuer à gouverner depuis l'extérieur de la maison de l'État par l'intermédiaire de Raila Odinga et de Martha Karua", a déclaré Rigathi Gachagua.

William Ruto et Raila Odinga sillonnent le pays depuis plusieurs semaines pour motiver leurs militants. Les deux candidats ont annoncé leur intention de tenir le même jour, et dans le même stade, leur dernier meeting : ce sera le 6 août, trois jours avant le scrutin.

Voir plus