Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Angola : consternation après la mort de José Edouardo dos Santos

Le 29 août 2012 Le président angolais Jose Eduardo dos Santos Angolan salue la foule lors de son dernier meeting de campagne électorale à Kilamba Kaixi, dans la banlieue de Lu   -  
Copyright © africanews
STEPHANE DE SAKUTIN/AFP or licensors -

Angola

Des réactions en Angola après l’annonce vendredi du décès de l’ex-président José Edouardo Dos Santos à Barcelone en Espagne à 79 ans. Si son successeur, João Lourenço, considère sa disparition comme une grande perte pour le pays. Des citoyens ordinaires ont aussi réagi à la mort de celui qui a dirigé leur pays de 1979 à 2017.

Une longévité au pouvoir qui a marqué des esprits. A Luanda, c’est la consternation pour de nombreux habitants.

"Quand j'ai appris la mort du président Jose Eduardo dos Santos, je me suis senti triste, ému, car en tant qu'Angolais, je connais toutes les bonnes choses que le président José Eduardo dos Santos a faites.", explique Agustinho Quigu aia, homme d'affaires.

"La mort de José Eduardo Dos Santos a été un choc pour tout le monde. C'était un nationaliste irréprochable. Il a beaucoup apporté au pays. Nous devons donc en supporter la douleur. Il a beaucoup apporté non seulement à l'Angola mais aussi aux pays étrangers.", Fernandes Mamucane, angolais sans emploi.

A l’étranger, justement, les réactions fusent aussi. Le président namibien par exemple a qualifié Dos Santos de "révolutionnaire exceptionnel".  Pour  président sud-africain Cyril Ramaphosa 'ses racines, son exil et son éducation en URSS " résonnent profondément avec le parcours de nombreux Sud-Africains dans notre propre mouvement de libération". Alors que L'ancien premier ministre portugais et ex-chef de la Commission européenne José Manuel Barroso a évoqué un dirigeant d'une intelligence exceptionnelle, qui a su garantir l'unité nationale angolaise".

Le gouvernement angolais a décrété cinq jours de deuil national. Les drapeaux sont en berne.

Voir plus