Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Business Africa

business-africa

L'Afrique, une puissance industrielle en devenir ? [Business Africa]

Ronald Kato pour Business Africa   -  
Copyright © africanews
Africanews -

Business africa

Malgré les efforts déployés par les pays au fil des ans pour s'industrialiser, la part de l'Afrique dans l'industrie manufacturière mondiale reste négligeable.

La fabrication a été présentée comme la clé pour débloquer des emplois productifs, des recettes d'exportation plus importantes et un développement durable. En 2019, le PIB industriel de l'Afrique a augmenté de 17% pour atteindre 731 milliards de dollars, la valeur ajoutée de la fabrication ayant bondi de 39%, selon la Banque africaine de développement (BAD).

L'industrialisation du continent est cependant limitée géographiquement, environ deux tiers de la fabrication à valeur ajoutée ayant lieu dans seulement cinq nations : l'Afrique du Sud, l'Égypte, le Maroc, l'Algérie et le Nigeria.

Presque tous les pays africains ont fait de l'industrialisation un objectif de leurs plans de développement nationaux respectifs. Mais l'Afrique reste la région la moins industrialisée du monde.

Seule l'Afrique du Sud est classée dans la catégorie des pays industrialisés. Les Nations unies ont déclaré la période 2016-2025 comme la troisième décennie du développement industriel de l'Afrique. L'ONU a travaillé avec l'Union africaine, des organisations sous-régionales et des pays individuels pour soutenir le commerce et l'investissement.

Avec la pandémie de coronavirus, la récession et la guerre en Ukraine, on craint que la fenêtre d'opportunité pour l'Afrique de devenir un centre manufacturier ne se referme rapidement.

Bernardo Calzadilla-Sarmiento, directeur général chargé de la numérisation, de la technologie et de l'agro-industrie à l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), est l'invité de Business Africa pour évoquer ce que peuvent faire les pays et ce que les autres font pour atteindre leurs objectifs d'industrialisation.

Le Burundi mise sur l'industrie pour l'emploi et la croissance

Selon son plan de développement connu sous le nom de Vision 2025, le Burundi vise à construire une économie compétitive et diversifiée.

L'agro-transformation et l'ajout de valeur au café, au coton et aux minéraux sont des éléments clés du plan du pays pour passer à l'industrie légère.

Contrats de fabrication en Afrique du Sud

Le secteur manufacturier sud-africain a connu un solide premier trimestre 2022, mais les inondations qui ont frappé le cœur industriel du pays, le KwaZulu Natal, ont affecté son élan.

L'agence statistique du pays a indiqué dans son rapport de juin que la production avait chuté de 7,8 % en avril, plus de 800 usines ayant été contraintes de suspendre leurs activités.

Des pannes d'électricité ont également affecté le secteur, qui tente de se remettre de la pandémie.