Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Togo : un festival pour promouvoir la cuisine africaine

Des produits culinaires   -  
Copyright © africanews
@africanews -

Togo

Dans le grand marché de Lomé la capitale togolaise, Omiel Moundounga est à la recherche des produits du terroir. Ce chef cuisinier gabonais prône l’authenticité de la cuisine africaine. Un impératif selon lui pour rassurer le consommateur qui s’interroge de plus en plus sur le contenu de son assiette.

“Aujourd’hui mon intérêt, c’est d’inciter les jeunes chefs à se reconnecter à leur patrimoine culinaire, c’est très important ! ” explique le chef.

Adapter les cuisines africaines sans la dénaturer et contrer les produits de la mondialisation. L’enjeu reste d’actualité pour les cuisines africaines. Il existe une multitude de savoir-faire qu’il est urgent de transmettre.

“Notre travail, c’est de déconstruire la cuisine traditionnelle, étudier la structure des produits, reconstruire afin de rehausser les saveurs. Tout ceci nous permet justement de préserver les valeurs des produits”, poursuit-il.

Défi culinaire, masterclass, discussions autour de la gastronomie africaine, rien n’a été mis de côté pour la première édition du festival "La marmite". Un festival qui ambitionne de valoriser le patrimoine culinaire africain, la diversité et la richesse des produits locaux. Dix chefs et experts de la gastronomie africaine ont répondu présent pendant une semaine pour poser les problématiques sur l’avenir des cuisines du continent. Le chef camerounais Christian Abegan y a trouvé un espace pour défendre l’idéal pour les cuisines africaines.

“Toutes les maladies de ce siècle, viennent d’abord de l’alimentation. Le sucre, en Afrique de l’Ouest, le cancer de la glotte avec des boissons trop sucrées avec des boissons très chaudes. Tous ces bouillons de cube trop chargés en sel qui rabaissent l’espérance de vie des Africains. Il y a ces défis de vie de pérennité, de santé publique et surtout de défis d’avenir. “

Le FESMA, c’est d’abord la réflexion sur les cuisines africaines, mais aussi des séances de dégustation qui ont ravi les papilles des festivaliers. Des festivaliers qui ont eu la chance d’apprécier la fameuse Feshada d’Olivia De Souza, l’une des valeurs de la cuisine togolaise et marraine de l’événement. La feshuada est un plat à base de haricot noir qu’on cuisine avec du porc séché ou frit. Différents morceaux de porc cuisinés de différentes façons qui fait ce ragoût de haricots qu’on appelle la Fechada qu’on cuisine aujourd'hui au Togo depuis des générations. En parlant le langage des saveurs ici à Lomé, le Togo à travers ce festival entend devenir le lieu de rendez-vous incontournable des gastronomies africaines.

Voir plus