Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Espagne : le fabuleux destin des frères Williams

Espagne : le fabuleux destin des frères Williams
Nico Williams, à droite, et Inaki Williams célèbrent après la demi-finale de la Supercoupe d'Espagne entre l'Atletico Madrid et l'Athletic Bilbao   -  
Copyright © africanews
AP

Espagne

Jeudi soir à Riyadh, Nico Williams a propulsé l'Athletic Bilbao en finale de la Supercoupe d'Espagne (victoire 2-1 sur l'Atlético de Madrid), se faisant du même coup un prénom, lui qui a grandi dans l'ombre de son frère Iñaki. Les deux Espagnols d'origine ghanéenne ont un parcours unique dans un club atypique.

La légende veut que leurs parents, Felix et Maria Arthur, aient rejoint l'Espagne depuis l'Afrique de l'Ouest après avoir traversé à pied le Sahara puis escaladé le mur de Mellila, ultime barrière entre le continent et l'Europe. Le père est Ghanéen, la maman Libérienne.

Iñaki Williams est né il y a 27 ans à Bilbao, son frère Nico huit ans plus tard à Pampelune, toujours au Pays Basque. Ils sont les premières "Black Basques Stars" de l'histoire du club, seule formation espagnole à avoir toujours évolué en Liga avec le Real et le Barça.

Tous deux portent les couleurs de l'Espagne (une cape en A pour l'aîné, quelques unes en Espoirs pour le cadet) et à en croire leur famille, impossible de les voir un jour revêtir la tunique étoilée du Ghana.

Basque Stars avant d'être Black Stars

Hier soir, en Supercoupe, le jeune Nico (19 ans) a inscrit le but de la qualification en trompant Jan Oblak en fin de match, glissant une reprise à ras de terre et petit filet, à la suite d'un corner repoussé. Une minute plus tôt, la pépite basque avait déjà manqué de peu de sceller le sort de la rencontre sur une offrande...de son frère.

"L'embrassade avec mon frère après mon but, c'est un moment que je n'oublierai jamais", a réagi la pépite basque au coup de sifflet final, également félicité par sa mère, Maria Arthur, une semaine après avoir marqué un doublé en 16es de finale de Coupe du Roi contre l'Atlético Mancha Real (2-0).

Voir plus