Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Crash Charm-El-Cheikh : l'ex-patron égyptien de Flash Airlines mis en examen

People hang wreaths and texts at the gate of the house of the family that disappeared in the Sharm-el-Sheikh air disaster on January 11, 2004 in Préaux-du-PerchE FRANCE   -  
Copyright © africanews
JEAN-FRANCOIS MONIER/2004 AFP -

Egypte

L'ancien dirigeant de la compagnie égyptienne Flash Airlines a été mis en examen après le crash d’un Boeing 737 au large de l’Egypte en 2004.

Mardi, une source judiciaire a indiqué au média le Parisien que Mohamed Nour, ancien patron de la compagnie aérienne avait été visée par cette décision du juge en décembre dernier.

Le 3 janvier 2004, un Boeing 737 de la compagnie s'est écrasé en mer Rouge, au large de Charm el cheikh trois minutes après son décollage.

Le crash avait causé la mort de 148 passagers, dont 134 Français.

Une enquête avait été ouverte à l'époque, mais l'affaire avait été classée sans suite, la justice ayant estimé que les charges étaient insuffisantes.

"Depuis dix-sept ans que ça dure, dix-huit ans, nous avons dû nous débrouiller seuls pour faire notre deuil. /// L'avion était piloté par un pilote qui n'était pas complètement formé et qui n'avait pas effectué ses heures de vol. L'équipage n'était pas équilibré de manière à pouvoir corriger les erreurs du commandant de bord, l'avion était en mauvais état, l'équipage était surmené, la plupart des règles de base de la sécurité aérienne avaient été violées". a déclaréDavid Fouchard, fils et frère des victimes de l'accident.

Les familles des victimes avaient elles-mêmes mandaté des experts, qui avaient mis le doigt sur tous les acteurs de cette catastrophe. Les preuves avaient été rassemblées dans un rapport publié en 2007.

La cour d'appel de Paris grâce à cela ordonner de nouvelles investigations en 2019.

Avec cette mise en examen, les familles espèrent pouvoir enfin assister à un procès.

Voir plus