Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : des militants LGBT espèrent faire dépénaliser l'homosexualité

Des militants LGBTQI et des avocats spécialisés dans les droits de l'homme manifestent devant le tribunal de Tunis, le 15 décembre 2021.   -  
Copyright © africanews
FETHI BELAID/AFP or licensors -

Tunisie

En Tunisie, des avocats et militants des droits de l'homme ont déposé un recours contre l'emprisonnement de deux hommes pour homosexualité. Ils espèrent pouvoir aboutir à une annulation de la condamnation.

L'article 230 du Code Pénal tunisien, instauré pendant l'époque coloniale française, pénalise l'homosexualité, instaurant des peines pouvant aller jusqu'à trois ans de prison.

"Aujourd'hui, nous avons déposé le recours dans l'affaire des jeunes hommes du Kef", explique Hassina Darraji. "Aujourd'hui, nous avons l'opportunité de défendre la communauté LGBTQI, de nous opposer à l'article 230 du code pénal tunisien."

"Je suis peut-être l'éternel optimiste en fait. Je pense que oui, il y a de l'espoir", continue Badr Baabou, le président de l'association de défense des droits Damj.

"Déjà cette affaire, le fait qu'on soit arrivé à la Cour de cassation, ça va ouvrir un débat et surtout un débat juridique et un débat sérieux sur la question. Je crois toujours aux débats dépassionnés".

Deux hommes ont été condamnés à un an de prison, après le rejet de leur appel auprès du tribunal de première instance en juillet 2020.

Voir plus