Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sous tension, Lusaka prépare la présidentielle

  -  
Copyright © africanews
MARCO LONGARI/AFP or licensors

Zambie

Elections sous haute tension cette semaine en Zambie. A Lusaka, l'armée est déployée depuis plusieurs jours alors que la présidentielle de jeudi s'annonce très disputée.

Dans les rues de la capitale zambienne, le vert du parti au pouvoir prédomine. Si le président sortant Edgar Lungu semble favori de ce scrutin, c'est aussi parce que les militants de l'opposition craignent d'afficher leur soutien à Hakainde Hichilema, son rival.

Lydia Mwansa qui travaille sur le principal marché de Lusaka défend le bilan d'Edgar Lungu : "c'est un président pacifique, c'est pour cela que je l'apprécie. Avec lui, c'est l'assurance de la paix, il n'y a pas d'effusion de sang."

A quelques centaines de mètres de là se rassemblent les rouges, le camp de l'opposition. Eux mettent en avant le triste bilan économique du pays, devenu l'an passé le premier du continent à faire défaut sur sa dette, on parle de 12 millions de dollars.

"Chaque problème doit avoir une solution, expliquele pasteur William Njombo._ Et le problème auquel nous sommes confrontés en ce moment est un problème de mauvaise gouvernance. Si les gens se font intimider et restent chez eux sans voter, alors nous n'allons pas changer le statu quo. C'est pourquoi nous devons braver l'intimidation, nous devons braver la violence et aller voter en nombre pour pouvoir changer la situation actuelle."_

D'ici jeudi, les membres de l'UNPD continueront de jouer la tactique dite de "la pastèque" : le rouge de l'opposition déguisé en vert du parti au pouvoir pour éviter d'être pris pour cible par les forces de l'ordre ou les militants d'Edgar Lungu.

Reste à savoir quel résultat sortira des urnes.

Voir plus