Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Maroc : Maâti Monjib retrouve la liberté

  -  
Copyright © africanews
STR/AFP or licensors

Maroc

C'est un peu après 20 heures mardi 23 mars 2020, que le Marocain Maâti Monjib est sorti de prion, après trois mois de détention à la prison d'Al Arjat près de rabat.

L'historien et défenseur des droits de l'homme observait une grève de la faim depuis 20 jours pour protester contre son incarcération survenue le 29 décembre 2020. Sa libération ne serait pas assortie d’une interdiction de sortie de territoire.

"Les accusations contre moi sont fabriquées par une police instrumentalisée et cette police doit cesser son travail au Maroc, nous avons besoin de sécurité et non une police politiquement instrumentalisée, maintenant que je bénéficie d'une liberté provisoire, je vais agir pour la liberté des autres détenus."

Maati Monjib avait été condamné à un an de prison ferme et à une amende de 1800 dollars pour atteinte à la sécurité de l’Etat et fraude. Ses avocats et son comité de soutien avaient dénoncé ce jugement rendu le 27 janvier dernier par le tribunal de première instance de Rabat en son absence, et sans que ses avocats n’aient été ni convoqués, ni même prévenus selon Amnesty international.

L’audience d’appel aura lieu le 6 avril prochain. La justice doit aussi se prononcer dans les prochains jours sur l’opportunité ou non de donner suite à une autre affaire de blanchiment d'argent pour laquelle il est poursuivi et qui lui avait valu son arrestation fin décembre.